Nice et Montpellier tenaient un duel à distance cet après-midi dans la course à l’Europe, une semaine après la victoire des Aiglons face aux Héraultais (1-0). Ainsi, l’OGC Nice se déplaçait aujourd’hui à Rennes, alors que Montpellier accueillait Toulouse à la Mosson. Les objectifs des deux autres équipes étaient différents, puisque le Stade Rennais n’a plus grand-chose à jouer en championnat en cette fin de saison, mais veut bien préparer son rendez-vous capital dans deux semaines : la finale de la Coupe de France contre le PSG (samedi 27 avril à 21h). De son côté, Toulouse a quasiment assuré son maintien en Ligue 1 (onze points d’avance sur Dijon, 18e, au coup d’envoi) et entend finir sa saison avec les honneurs.

Au Roazhon Park, Nice était mis en difficulté au début de la rencontre, les Bretons mettant directement le pied sur le ballon et étant guidés par un grand Ben Arfa. Le natif de Clamart trouvait le poteau en début de rencontre, sur coup franc (12e), avant de lancer Niang dans la profondeur, qui butait sur Benitez (13e). Mais suite à ce départ canon, les débats s’équilibraient doucement et on commençait à s’ennuyer devant cette rencontre, avec peu d’occasions de part et d’autre. À la mi-temps, le score était de 0-0.

Adrien Hunou a touché la barre transversale et le poteau

Le match n’était pas spécialement plus emballant au retour des vestiaires, avec pas mal d’imprécisions techniques de la part des deux équipes. Del Castillo tentait bien sa chance côté rennais, mais son tir passait à côté des cages de Benitez (65e). Le gardien niçois bloquait ensuite une tentative de Traoré (68e) et Hunou trouvait la barre transversale de Nice (80e) puis le poteau gauche (82e). Tomas Koubek repoussait bien une frappe en angle fermé d’Ignatius Ganago (88e), et la rencontre se terminait sur le score de 0-0. Au classement, Nice est 8e, à trois points de Marseille (4e), alors que Rennes stagne dans le ventre mou de la Ligue 1 (10e).

Dans l’autre rencontre de ce début d’après-midi, Montpellier démarrait fort la partie, avec de multiples occasions dès le coup d’envoi. Une tête d’Hilton passait juste au-dessus des cages du TFC (1ère), Reynet repoussait une frappe de Delort (13e) et Le Tallec manquait un but tout fait, lorsqu’il n’a pas réussi à pousser le ballon au fond des filets, alors qu’il était seul au second poteau (16e). Le rythme retombait un peu par la suite, Laborde ratait le cadre suite à une reprise du droit (40e), et les deux équipes rentraient au vestiaire sur le score de 0-0.

Souleymane Camara décisif pour Montpellier

Les Pailladins repartaient à cent à l’heure en seconde période, une tête de Laborde passant juste à côté des cages toulousaines (49e), Delort obligeant Reynet à la parade (50e), avant que Skhiri n’ouvre finalement la marque, d’une superbe frappe depuis l’extérieur de la surface, qui est venue se loger dans la lucarne du TFC (1-0, 55e). Cette ouverture du score avait le mérite de réveiller les Violets, qui partaient à l’assaut du but gardé par Lecomte. Ils égalisaient d’ailleurs sur leur première véritable occasion du match, lorsque Kalidou Sidibé a repris du pied un ballon mal dégagé sur corner (1-1, 67e).

Mais le MHSC ne baissait pas la tête et reprenait le contrôle du jeu. L’entrée de Souleymane Camara, à la place de Laborde (75e), allait être déterminante, puisque le vétéran de 36 ans redonnait l’avantage aux Montpelliérains d’une jolie tête, sur un bon service d’Aguilar (2-1, 77e). Toulouse ne parvenait pas à revenir au score, et Montpellier l’emportait finalement 2-1. Les hommes de Michel Der Zakarian réalisent une belle opération et remontent à la 6e place de Ligue 1, à trois longueurs de l’OM (4e), alors que Toulouse reste 14e au classement.

Les résultats des matches de 15h

Rennes 0-0 Nice

Montpellier 2-1 Toulouse : Skhiri (55e), Camara (77e) ; Sidibé (67e)