Ce dimanche, l’Olympique de Marseille ne se déplaçait pas vraiment loin, du côté de la Principauté pour affronter l’AS Monaco. Les états de forme étaient disparates mais un choc reste un choc et cette fois la montagne n’a pas accouché d’une souris. En effet, les Olympiens d’André Villas-Boas se sont imposés sur le score de quatre buts à trois lors d’une confrontation absolument renversante. C’était aussi l’occasion de voir à l’oeuvre, pour la première fois, Valentin Rongier.

Annoncé titulaire par la grande majorité des médias le dimanche matin, l’ancien Nantais, dont le transfert a été très long à se dessiner, était finalement remplaçant, le Portugais préférant un milieu à trois composé de Kevin Strootman, Maxime Lopez et Morgan Sanson. Mais le natif de Mâcon a eu droit à ses premières minutes puisqu’il remplaçait Morgan Sanson à la 79e minute juste après le troisième but des éléments de Jardim ramenant le score à 4-3.

« Il a fait de très bons dix jours avec nous »

« J’étais content de rentrer, après je suis rentré quand on venait d’encaisser le troisième but, ce n’est jamais facile. Le coach m’a demandé de rester en place, de défendre et on a beaucoup subi sur cette fin de match donc ce n’était pas évident », a expliqué le milieu de terrain, qui a commencé son aventure sur une balle perdue très dangereuse. Mais après, il a souffert, comme le reste de l’équipe. Son entraîneur, lui, croit beaucoup en Rongier.

« Il a fait de très bons dix jours avec nous. Aujourd’hui il est entré dans un moment difficile parce que Monaco est en contrôle et c’est difficile de rentrer dans un match avec autant d’intensité. Je pense que petit à petit, avec le temps, on va lui donner de la confiance », a ainsi expliqué le Portugais. Prochaine rencontre, samedi prochain contre Montpellier (rencontre à suivre sur notre live commenté) avec peut-être une première titularisation.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10