À la surprise a succédé l’interrogation. Lundi, la France du football s’étonnait de ne pas voir Hatem Ben Arfa (29 ans) dans le groupe retenu par Unai Emery pour la réception d’Arsenal en Ligue des Champions (1ère journée). D’autant que le Basque était resté assez flou dans ses explications. Ce jeudi, l’absence de l’international tricolore (15 sélections, 2 buts) dans le groupe qui se déplace à Caen (5e journée de Ligue 1) pose véritablement question. D’autant que le jeune Jean-Kévin Augustin (19 ans) figure lui dans la liste des convoqués par l’Espagnol...

Seulement, toutes ces interrogations restent pour l’heure sans réponse. L’intéressé lui-même n’a aucune idée du pourquoi du comment. L’Équipe révèle en effet que le gaucher, auteur d’une superbe saison dernière à Nice (17 buts, 6 passes décisives), ne comprend pas ces décisions, d’autant plus qu’elles ne lui ont pas été expliqué. Emery ne lui aurait rien dit à l’issue de l’entraînement de jeudi ! Il reviendra donc ce vendredi s’entraîner seul au centre Ooredoo...

Le Parisien croit toutefois en savoir un peu plus dans cette affaire. Le mal serait plus profond. Le coach parisien n’apprécierait tout bonnement par sa recrue estivale. « Emery est toujours sur son dos, il n’arrête pas de le remettre en place et de le critiquer, y compris devant ses coéquipiers », a révélé une source proche du vestiaire parisien au quotidien. Ambiance. Nasser Al-Khelaïfi, après le nul contre les Gunners (1-1), a ménagé la chèvre et le chou en défendant les deux parties. Mais si le conflit larvé éclate, il devra trancher. Un couac dont il se serait sans doute bien passé...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10