« On prendra un défenseur gauche et un ou deux attaquants. Notre priorité reste sur un joueur d’axe car Victor Montaño est notre seul attaquant d’axe », disait Pierre Dréossi, le directeur sportif du Stade Rennais, il y a quelques jours. Après avoir recruté Benoît Costil et Julien Féret, le club breton souhaite accélérer sur le dossier de l’attaquant axial. Et selon nos informations, il est revenu à la charge pour Mevlut Erding.

Courtisé l’été dernier déjà, l’attaquant international turc avait été retenu par le Paris Saint-Germain, à l’effectif limité. La donne a évidemment changé cet été avec l’arrivée des Qataris à la tête du club. La signature de Kevin Gameiro a assombri l’horizon de l’ancien Sochalien. Alors, Rennes retente sa chance. D’après nos informations, une offre de 8 M€ a été formulée, soit la somme que le PSG avait déboursée pour le recruter il y a deux ans.

Si la proposition a de quoi satisfaire la direction parisienne, Rennes est confronté à la concurrence de Newcastle sur ce dossier. Et avec son recrutement clinquant et axé sur la Ligue 1, la formation anglaise attire de plus en plus de joueurs évoluant en France. La perspective d’évoluer en Premier League reste un argument très efficace. Surtout, si Erding devait quitter la capitale cet été, rejoindre Newcastle ne serait pas considéré comme un pas en arrière. Affaire à suivre.