« Eyraud dehors ». Les banderoles étaient hostiles ce dimanche, à l’Orange Vélodrome, face à l’Olympique Lyonnais (3-0, 36e journée de Ligue 1), à l’encontre du président de l’Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud et son fameux Champions Project. Ce dernier est pointé du doigt par les supporters phocéens comme l’un des principaux responsables de la saison ratée des Olympiens. Interrogé par France Football, il assume, sans se cacher, tentant de s’expliquer.

« On pensait qu’avec nos bonnes performances de la saison dernière, on allait clairement faire mieux en maintenant le groupe et en le renforçant. De ce point de vue, je ne le cache pas, je suis très, très déçu », a-t-il d’emblée lancé. Lucide, JHE a donc annoncé des changements à venir. « Et il va y avoir pas mal de changements, c’est évident. Nous avons conscience de la situation. Et il y a une surveillance du fair-play financier, donc on va devoir s’adapter », a-t-il lâché. Si l’homme fort de l’OM n’a évidemment pas donné de noms concernés par ces nombreux bouleversements, il a tout de même glissé deux informations de poids au sujet du mercato estival marseillais.

La jeunesse et le caractère

Sans se cacher, il a dévoilé les deux axes de travail de son directeur sportif Andoni Zubizarreta pour cet été. Le premier : la jeunesse. « On sait qu’il va falloir prendre une autre direction, tabler davantage sur des jeunes, ce qui a déjà été amorcé avec Caleta-Car, Radonjic ou le temps de jeu accordé à Kamara et Lopez. On a toujours prévu de tendre progressivement vers cela pour pérenniser économiquement le projet », a-t-il expliqué. En somme, miser sur des jeunes formés au club ou non pour les valoriser et en tirer des bénéfices.

Le deuxième : le caractère. « Maintenant, nous savons aussi qu’à Marseille nous devons miser sur des joueurs de caractère qui ont envie de se battre pour le club. Ce sera dans le cahier des charges du recrutement », a-t-il assuré, évoquant pour se justifier, certains comportements au sein de son groupe cette saison. « J’ai été attentif aux attitudes tout au long de la saison. Je le serai tout autant lors des derniers matches ». Les grandes lignes du nouveau projet de l’OM sont jetées, reste désormais à savoir qui seront les hommes aux manettes pour le mener à bien, Rudi Garcia étant annoncé sur le départ.