Cette saison, il n’a joué que treize matches de championnat (seulement trois titularisations) et n’a inscrit qu’un but. Alors que Lille pensait avoir réalisé un bon coup en recrutant gratuitement Ireneusz Jelen l’été dernier, aujourd’hui tout le monde déchante. À commencer par le buteur polonais. Barré par le duo Roux/De Melo, l’ancien Auxerrois s’inquiète pour sa fin de saison, frustré de ne pas avoir pu plier bagage en janvier.

« J’étais en colère contre l’entraîneur, parce que je lui ai demandé qu’il me laisse partir de Lille. Et après avoir bataillé avec le club pour qu’ils me libèrent afin que je me prépare pour l’Euro 2012, le coach a dit non. Après il a commencé à me mettre en tribune », a indiqué le buteur lillois à Super Express. Un mal-être qui préoccupe même son pays. En effet, alors que la Pologne s’apprête, avec l’Ukraine, à accueillir les meilleures nations européennes durant un mois, la sélection nationale doit faire bonne figure. Et pour cela, Jelen doit être au top.

Mais selon le coach du Legia Varsovie, Stefan Bialas, Jelen s’est tiré une balle dans le pied en ralliant le Nord de la France. « À Auxerre, il est la star et il aurait dû rester dans ce club. Il est parti à Lille où la concurrence est plus forte. C’est un joueur d’expérience, qui peut marquer des buts mais il a fait le mauvais choix. Ireneusz ne joue pas et ne peut donc pas préparer l’Euro. Il n’y a pas de miracles. » Jelen peut s’inquiéter.