Le mercato a fermé ses portes dans l’Hexagone, avec son lot de déception, de joie, et de rebondissements de dernières minutes. Comme l’on pouvait s’y attendre, c’est et de loin le Paris Saint-Germain qui a le plus enflammé ce marché des transferts, avec à la clé 147 M€ d’investis pour mettre le feu et s’attacher les services de stars de la planète ballon rond. Mais derrière le club de la capitale, quelques bonnes surprises sont à noter. Qui retrouve-t-on au quatrième rang des clubs les plus dépensiers de tout l’Hexagone ? Le FC Lorient !

Loin de la centaine de millions d’euros investie par les hommes du Parc des Princes, les Merlus se sont pour leur part contentés de 10 M€. Suffisant pour grimper aussi haut dans ce classement honorifique. Il faut dire que, mine de rien, les pensionnaires du Moustoir ont mis les petits plats dans les grands pour renforcer leur effectif. D’entrée, dès la troisième semaine du mois de juillet plus précisément, Alain Traoré posait ses valises en Bretagne, suivi dans la foulée du vieillissant mais efficace Ludovic Giuly. Et dans la toute dernière journée du mercato, le club lorientais se montrait encore actif, laissant partir Mvuemba à Lyon pour récupérer le Gone Enzo Réale, tout en signant le très courtisé Benjamin Corgnet contre un chèque de 6 M€.

Un mercato mené de main de maître de bout en bout donc, que la troisième place actuellement occupée en championnat par les Merlus vient confirmer. De quoi ravir Christian Gourcuff, comme il l’indique sur les ondes de RMC : « Arnold (Mvuemba) a eu une saison difficile l’an passé mais il avait retrouvé son niveau. C’était le métronome de l’équipe et c’est une perte importante pour nous. Avec la venue de Benjamin (Corgnet) on l’a bien remplacé. Et l’apport d’un garçon d’avenir comme Enzo Réale qui pourra s’épanouir en Bretagne. Ce sont de dernières heures de mercato bien gérées ». Reste à confirmer tout cela par des bons résultats sur toute la durée du championnat.