« Malgré des soins soutenus et une évolution clinique encourageante, l’imagerie (écho et IRM) pratiquée ce vendredi sur Loïc Rémy a montré une lésion insuffisamment cicatrisée. Les délais d’ici à l’Euro 2012 étant trop courts pour espérer un retour du joueur à la compétitivité, le staff médical et Laurent Blanc ont décidé de ne pas le retenir pour la phase finale de l’Euro 2012. Loïc Rémy a quitté le Centre Technique National Fernand-Sastre dans la soirée. » Ce communiqué laconique publié sur le site officiel de l’Équipe de France mettait un terme à la saison de l’attaquant international tricolore qui rêvait pourtant de disputer l’Euro. S’il a raté la compétition, il n’en a pas moins animé le marché des transferts.

Annoncé à Tottenham et même à Lille, l’attaquant marseillais était resté hermétique aux rumeurs le concernant et avait laissé son agent parler pour lui. Revenu sur les terrains avec l’OM face à Sion pour le premier match de sa saison, Rémy a déjà cassé la baraque en s’offrant un but splendide du gauche à 20 mètres en pleine lucarne. Ce dernier ne pouvait donc pas trouver de meilleur moyen pour refaire parler de lui en plein mercato. Interrogé à l’issue du match par Canal +, Rémy a donné quelques indices sur son avenir. Pour le marseillais, pas question de penser à partir, pour le moment. « Je suis très fier de porter ce maillot, il n’est, pour l’instant, pas d’actualité que je parte. Je l’avais déjà dit l’année dernière. Il peut tout se passer, mais ce n’est pas dans ma tête. Je me prépare pour faire une bonne saison avec mon club et on verra. J’ai vécu des transferts mouvementés, mais là, je suis vraiment concentré sur ce que je dois faire. On a un groupe jeune et dynamique. On pousse tout le monde vers le haut. On verra s’il est temps de partir pour moi, mais après la saison passée, j’ai envie de confirmer… On verra ce qui se passera. »

Toujours sur les tablettes de Tottenham, Loïc Rémy n’a sans doute pas mis un terme à son plan de carrière. Si nul ne sait où il évoluera la saison prochaine, son but splendide devrait rappeler aux clubs qui s’intéressent à lui son immense potentiel. En manque cruel de liquidités, le club phocéen devra sans doute se résigner à laisser filer son joueur majeur en cas d’offre exceptionnelle. D’ailleurs quelques minutes après sa déclaration, le directeur sportif José Anigo évoquait la probable vente d’un joueur pour financer le recrutement du club phocéen. Faut-il y voir un signe ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10