La quête de l’attaquant n’a pas été vraiment longue du côté de l’AS Monaco. En effet, les Monégasques, qui après avoir embauché Wissam Ben Yedder, souhaitaient recruter un nouvel attaquant en prévision du départ de Radamel Falcao vers la Turquie et le Fenerbahçe. Les pistes se sont multipliées. Mauro Icardi, via sa femme et agent, Wanda Nara, a mis un stop aux dirigeants de l’ASM, qui avaient alors entamé des discussions pour Mariano Diaz, l’attaquant du Real Madrid.

Mais ce n’était pas la seule piste. En effet, le club princier négociait aussi avec Leicester le prêt avec option d’achat du tout récent champion d’Afrique avec les Fennecs de l’Algérie, Islam Slimani. Les négociations ont été rapides puisque le joueur s’est déplacé en Principauté ce mardi 20 août afin de passer sa visite médicale et s’engager dans la foulée avec le club qui a déjà enregistré deux grosses gifles en Ligue 1 contre l’Olympique Lyonnais et le FC Metz (trois zéro à deux reprises).

Il faudra qu’il s’entende avec Ben Yedder

« L’AS Monaco est heureux d’annoncer le prêt pour une saison, avec option d’achat, d’Islam Slimani (31 ans) en provenance de Leicester. », peut-on ainsi lire sur le communiqué fourni par l’écurie qui a terminé 17e de Ligue 1 la saison passée. Le vice-président directeur général du club asémiste Oleg Petrov s’est également félicité de l’arrivée de l’Algérien. « Bienvenue à Islam Slimani. C’est un attaquant puissant et un buteur qui a démontré ses qualités dans le championnat portugais et anglais notamment, mais aussi dans les compétitions internationales. Islam va renforcer notre potentiel offensif et saura également mettre son expérience au profit du groupe et des plus jeunes. » Slimani aura donc la lourde tâche de faire oublier Radamel Falcao et devrait surtout trouver une entente avec l’autre recrue de l’avant poste : Wissam Ben Yedder.

Mais cela ne va pas être simple. Tout d’abord parce que le Colombien était le capitaine de Jardim, mais aussi parce qu’il a réussi de belles performances tout au long de son contrat avec Monaco. Islam Slimani, lui, a été peu en vue pendant la Coupe d’Afrique des Nations, passant derrière Baghdad Bounedjah dans l’esprit de Djamel Belmadi pour le poste d’attaquant de l’équipe nationale algérienne. Mais, il est désormais temps de se relever et de prouver. Cela marche autant pour Slimani, que pour l’AS Monaco.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10