En ce moment, le nom de Dimitri Payet est bien dans les pensées d’André Villas-Boas, mais uniquement parce que le numéro 10 de l’Olympique de Marseille sera suspendu pour la réception d’Angers samedi prochain. Une absence qui rappelle de mauvais souvenirs au Portugais puisque l’OM n’avait pas gagné un seul match lorsque le Réunionnais avait été lourdement sanctionné après son carton rouge reçu à Montpellier. Cependant, le cas Payet pourrait agiter les nuits d’AVB, mais pour d’autres raisons.

Selon L’Equipe, les Anglais de West Ham aimeraient faire revenir Payet qui avait déjà évolué au London Stadium durant une saison et demi (été 2015-hiver 2017). À Londres, le Réunionnais s’était attiré les foudres des fans des Hammers lorsqu’il avait forcé son retour à l’OM en janvier 2017. Mais visiblement, la direction de la formation londonienne ne lui en tient pas rigueur. Aucune offre concrète n’a encore été faite, mais l’option Payet figure sur une liste de solutions envisagées par l’actuel dix-septième du classement de Premier League dans sa mission sauvetage.

West Ham n’en veut pas à Payet

Reste maintenant à savoir comment vont réagir les différentes parties concernées. Avant toute chose, le quotidien sportif nous indique que le très décrié Paul Aldridge (recruté pour faciliter les ventes de joueurs olympien vers l’Angleterre) serait complètement étranger à l’approche de West Ham. De quoi éviter une nouvelle salve de critiques à l’encontre de Jacques-Henri Eyraud qui avait, de son côté, rappelé récemment qu’il ne comptait pas affaiblir son équipe cet hiver. « Il n’y aura pas de départ cet hiver sauf offre qu’on ne peut pas refuser. Affaiblir l’équipe n’est pas dans notre intention et ça ne l’a jamais été. »

West Ham fera-t-il cette offre impossible à refuser ? Vu l’âge du joueur (32 ans), le doute est permis, même si un départ de l’ancien Stéphanois permettrait à l’OM de réaliser une sacré économie en termes de salaire (Payet touche environ 600 000€ bruts mensuels). Une chose est sûre : Villas-Boas s’opposera sans doute à un quelconque départ de celui qu’il considère comme l’un des piliers de son onze type. Enfin, s’il a peut-être le moyen de négocier un dernier gros contrat, Payet a-t-il un intérêt à retrouver une formation dont le seul challenge sportif est de lutter contre la relégation, alors que l’OM a de grandes chances de lui offrir la possibilité de disputer la Ligue des Champions ? Sur le papier, un retour du milieu offensif à Londres parait peu emballant. Mais il ne faut pas oublier que le scénario d’un départ du Réunionnais a déjà été évoqué, même s’il concerne le prochain mercato estival...