Tanguy Kouassi a connu une dernière semaine de rêve. Il a disputé ses premières minutes en professionnel à Montpellier (victoire 3-1) en remplaçant au pied levé un Idrissa Gueye blessé. Le défenseur central de formation a évolué au milieu de terrain, là où Thiago Motta l’a replacé chez les U19 l’an dernier. Il n’a pas forcément brillé à la Mosson mais ça a été suffisant aux yeux de Thomas Tuchel pour le titulariser en Ligue des Champions mercredi dernier face à Galatasaray. Bien en a pris au coach allemand car le jeune joueur de 17 ans a montré l’étendue de son talent.

Le PSG peut se targuer d’avoir un nouveau grand espoir qui est en train de sortir de son centre de formation. Mais tout n’est pas si rose en réalité. Kouassi n’a pas encore signé de contrat professionnel et son bail se termine en juin prochain. Pour la faire courte, il peut carrément s’engager auprès d’une autre équipe pour la saison prochaine à partir du 1er janvier. Récemment, L’Equipe nous apprenait même que Manchester City mais aussi le RB Leipzig étaient en contacts avec le représentant du joueur.

Tuchel veut régler rapidement la situation de Kouassi

Il y a donc urgence à agir pour le PSG et pour Tuchel qui s’est exprimé sur la situation du natif de Paris en conférence de presse, à la veille d’un déplacement à Saint-Etienne (match à suivre en live commenté sur notre site). Il reconnaît qu’il y a un risque de voir le joueur partir à la fin de la saison après s’être révélé sous le maillot de son club formateur. « Oui mais d’un autre côté on a décidé de ne pas faire comme s’il ne signait pas. Il a mérité de jouer, ce n’était pas un cadeau. Il a montré sa personnalité de joueur, il a saisi l’occasion. C’est un bon moment pour lui, pour réfléchir, d’avoir confiance en nous, en le club », a expliqué Tuchel.

Il poursuit. « On espère vraiment qu’il va signer un nouveau contrat. C’est un gars très fiable. Il l’a montré. Peut-être, on peut dire qu’il y a un risque mais c’est le football de prendre des risques. Maintenant, c’est à lui et l’agent de trouver des solutions. » Le ton est donné et la balle est envoyée dans le clan Kouassi. Si le leader du championnat de France s’apprête à vivre un mercato relativement calme cet hiver, il faudra tout de même régler cette situation rapidement. Car Tuchel compte bien faire jouer le gamin de 17 ans.