« C’est comme si le PSG était ma maison. En cinq ans, j’ai tout donné pour gagner et contribuer au développement du projet. C’est pourquoi je pense que ce sera ma dernière année de joueur à Paris ». Cette semaine, dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport, Thiago Motta (34 ans) a laissé entendre qu’il disputait sa dernière saison au Paris SG. Sous contrat jusqu’en juin 2017, le milieu de terrain pensera ensuite à un avenir sur ou en dehors du terrain, en tant qu’entraîneur.

Unai Emery, présent en conférence de presse ce vendredi au centre d’entraînement Ooredoo, a réagi à la sortie médiatique de son n° 8. « J’ai parlé avec Thiago. Je pense qu’il est un joueur important pour le PSG. Je pense qu’il peut jouer plus longtemps ici. Il a dit ça, il doit le penser. Mais je pense que, dans 6 mois, il y aura la possibilité de continuer avec le club », a-t-il lancé.

La balle est dans le camp de Motta

Des mots forts de la part de l’entraîneur basque, d’autant que, depuis le début de la saison, l’ancien pensionnaire de l’Inter Milan est loin d’évoluer à son meilleur niveau. Il a même plusieurs fois semblé dépassé en début de saison, notamment au niveau du rythme. Quoi qu’il en soit, Emery paraît compter sérieusement sur l’international italien (30 sélections, 1 but), et ce, malgré l’abondance de solutions dans ce secteur (Rabiot, Krychowiak, Nkunku, Matuidi, Verratti, etc).

Simple diplomatie ou admiration réelle, Unai Emery a en tout cas pris publiquement position dans ce dossier. Qu’en dira Thiago Motta ? Pas sûr qu’il se laisse convaincre, lui qui pensait déjà à l’étape d’après dans son entretien à La Gazzetta. « Je peux encore jouer au haut niveau dans un championnat émergent et stimulant pour ma famille. Mais je peux aussi commencer à entraîner », expliquait-il. Le début d’un nouveau feuilleton ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10