Les supporters du Stade Rennais ne l’ont assurément pas vu venir. Ce jeudi après-midi, à la surprise générale ou presque, le club breton officialisait la venue d’un certain Kermit Erasmus. Dans la lignée des Georgie Welcome et autre Casimir Ninga, voilà un joueur pour qui vous avez envie de vous prendre d’affection rien qu’à l’évocation de son nom. Pourtant, difficile de dire que le nouveau numéro 9 des Rouge-et-Noir dispose d’un CV plaidant en sa faveur, d’un point de vue européen tout du moins. Ses seuls faits d’armes sur le Vieux continent se résument à deux expériences au Feyenoord Rotterdam et à l’Excelsior Rotterdam, pour deux saisons qui débouchaient finalement sur un retour dans son Afrique du Sud natale.

Une Premier Soccer League qui réussit plutôt bien à ce Bafana Bafana (11 capes, 1 réalisation), puisqu’il remportait même le championnat en 2008. Reste que, malgré sa belle réputation au pays, le natif de Port Elizabeth n’est pas ce que l’on peut appeler un buteur dans l’âme. Avec 3 buts en 13 matches disputés au cours du présent exercice, le joueur de 25 ans est avant tout un « attaquant explosif », « rapide et agile avec le ballon » comme il se décrit lui-même volontiers. Un profil d’avant-centre qui tranche avec celui de l’actuel titulaire du poste, Giovanni Sio, et qui permettra ainsi à Rolland Courbis de disposer d’un atout supplémentaire dans sa manche. Pour autant, ne vous trompez pas, s’il n’est pas un finisseur pur, Erasmus reste un élément apprécié à sa juste valeur, lui qui était même nommé pour le titre de meilleur joueur africain de l’année évoluant en Afrique en 2015, distinction finalement remportée par Mbwana Aly Samatta.

Reconnu de l’autre côté de la Méditerranée, Kermit Erasmus va maintenant tenter de connaître pareil succès en Europe, là où il n’a jusqu’alors pas excellé. En tout cas, celui qui a paraphé un bail de deux ans et demi au Roazhon Park se montre heureux sur le site officiel de son nouveau club : « Les dirigeants ont vu des vidéos de mes performances en Afrique du Sud qu’ils ont sûrement appréciées. Ils sont ensuite venus sur place voir certains de mes matches et ont rencontré mon Président. Tout s’est bien passé. Le Stade Rennais F.C. est une très bonne équipe du Championnat de France qui a l’objectif de se qualifier pour une compétition européenne. L’effectif a beaucoup de qualités. C’est une chance pour moi d’être ici. Mon ambition est premièrement de m’adapter à l’environnement, de gagner ma place dans l’équipe, et de contribuer aux succès du club ». Quatrième attaque de France, Rennes peut maintenant compter sur une arme supplémentaire. Suffisant pour lutter jusqu’au bout dans la course au podium ?