Le Havre rêve de Samir Nasri (32 ans). Le nouveau coach havrais Paul Le Guen s’est rapproché de l’international tricolore (41 sélections, 5 buts) pour lui soumettre l’idée d’une pige du côté du Stade Océane. L’information, dévoilée il y a quelques jours par L’Équipe, se confirme. Le directeur général du HAC Pierre Wantiez s’est longuement confié à Paris Normandie et il en a dit un peu plus sur ce qui serait assurément un des coups de l’été.

« C’est un joueur que Paul apprécie. Pour le moment, seul Paul discute avec lui. Le joueur n’a pas fermé la porte. A-t-il envie de venir au Havre ? Ce qui est sûr, c’est qu’il ne s’agirait pas pour lui d’un coup financier. Je sais qu’il a reçu des offres très lucratives ailleurs (Dubaï, Australie). Quel choix fera-t-il ? La balle est dans son camp », a-t-il lâché, en toute transparence. Samir Nasri, libre de tout contrat depuis la fin de son contrat à West Ham, doit désormais clairement se positionner, lui qui, selon nos informations, a été sollicité par l’Olympiakos Le Pirée ou encore Shabab Al-Ahli Dubai Football Club.

Anderlecht utilise le joker Kompany

Le dirigeant du club doyen ne souhaite pas faire d’erreurs, espérant boucler un effectif de 25 éléments à disposition de Le Guen pour jouer la montée. « La précipitation est rarement bonne conseillère », a-t-il confié, préférant « prendre son temps » plutôt que de « commettre des bêtises ». Les bases de l’équation sont posées pour l’un des nouveaux feuilletons de l’été sur le marché mais celle-ci pourrait s’avérer plus compliquée que prévu.

Selon les informations du quotidien belge Het Laatste Nieuws, le natif de Marseille est ce vendredi à Bruxelles pour négocier son arrivée au RSC Anderlecht. Le contrat, qui lui a personnellement été proposé par Vincent Kompany son ancien partenaire à Manchester City, l’aurait finalement convaincu. Le Havre parviendra-t-il à déjouer cette concurrence des Mauves ? Rien n’est moins sûr...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10