Après une longue suspension de 13 mois, Samir Nasri a fait son grand retour à la compétition cet hiver en Premier League dans un championnat qu’il connaît sur le bout des doigts. Une expérience de six mois à West Ham qui a été relativement contrastée. Plutôt bon quand il a été aligné sur le terrain par Manuel Pellegrini comme notamment lors de West Ham-Arsenal où il avait tout particulièrement brillé et délivré une passe décisive pour Declan Rice, auteur ce jour-là du seul but du match, le joueur formé à l’OM a totalisé 5 apparitions en Premier League pour 245 minutes de jeu. Suffisant pour qu’il puisse délivrer deux passes décisives. Mais une gêne récurrente au mollet va compliquer ses retrouvailles avec le championnat anglais.

Malgré des louanges reçues de son coach et le soutien des supporters des Hammers, Samir Nasri a été libéré par le club londonien. Reste que ce retour intéressant au plus haut niveau et son statut d’agent libre en font toujours un élément convoité sur le marché des transferts. Selon nos informations, un club français a tenté de le recruter il y a quelques semaines. Une offre alléchante, mais pour l’instant pas suffisante pour convaincre l’ancienne star de Manchester City de revenir en France 11 ans après son départ de Ligue 1 et de l’OM pour Arsenal.

Samir Nasri a reçu une grosse offre des Émirats arabes unis

L’Olympiakos a également tenté sa chance, le club grec allant jusqu’à offrir un contrat équivalent à celui qu’avait reçu Yaya Touré lors de son bref intermède du côté du Pirée. Là encore, l’international tricolore a refusé poliment l’approche. Il faut dire qu’à 32 ans et après une carrière bien fournie débutée il y a de cela 15 ans, Samir Nasri aspire à obtenir un contrat lucratif et avec moins de pression. Une perspective que peut lui offrir le Moyen-Orient, et plus particulièrement l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Deux championnats qui rêveraient d’attirer l’ancien Marseillais moyennant finances. Aux Emirats, c’est le club du Shabab Al-Ahli Dubai Football Club qui tiendrait la corde. 2e du dernier championnat, ce club a proposé à Samir Nasri un alléchant contrat de 4 M€ net par an. Le joueur en est pour l’instant au stade de la réflexion, mais tout pourrait rapidement s’accélérer…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10