La Ligue des Champions est revenue cette semaine et la première journée de la phase de poules s’est achevée ce mercredi soir avec notamment la victoire de l’Olympique Lyonnais à Manchester City (2-1). Il est désormais temps de faire un petit bilan des joueurs qui ont brillé.

- Anthony Lopes (Lyon) : si l’OL s’est imposé du côté de l’Etihad ce mercredi soir, c’est en partie grâce à son portier. L’international portugais, champion d’Europe 2016, a notamment dû étaler toute sa classe en fin de rencontre pour préserver l’avantage des siens devant Kun Aguero (74e, 90e). Un match plein et une élection d’homme du match par la rédaction FM.

- Trent Alexander-Arnold (Liverpool) : si on n’a pas vu Neymar lors de la rencontre entre les Reds et le Paris SG, c’est en partie grâce à lui. Le latéral droit anglais s’est attelé à bien contrer son opposant brésilien. Toujours aussi à l’aise offensivement, il est à l’origine du premier but de Sturridge, son centre filant de l’autre côté vers Robertson.

- Jason Denayer (Lyon) : arrivé cet été avec l’étiquette de recrue star de la défense lyonnaise, le Belge en a imposé face à son ancienne équipe Manchester City. Il a été infranchissable. Il a aussi sauvé les siens sur de nombreuses tentatives de Sterling (9e, 16e) puis devant Aymeric Laporte (38e). Autant dire qu’il a effectué un très gros match. Patron.

- José María Giménez (Atlético Madrid) : on l’avait quitté en pleurs lors de la rencontre entre l’Uruguay et la France à la Coupe du Monde, on l’a retrouvé souriant ce mardi contre l’AS Monaco. Au-delà du fait qu’il a été impérial défensivement, l’Uruguayen s’est offert le luxe de marquer un but, celui de la victoire des Colchoneros.

- Nicolás Tagliafico (Ajax Amsterdam) : le défenseur argentin de l’Ajax Amsterdam a déjà joué quelques rencontres de Ligue des Champions, mais celle d’hier, il s’en souviendra probablement longtemps. Contre l’AEK Athènes, à domicile, les Néerlandais se sont imposés trois buts à zéro avec deux réalisations de leur défenseur latéral.

- James Milner (Liverpool) : déjà grandiose dans les matches importants avec Liverpool l’année passée en Ligue des Champions, le milieu de terrain anglais a récidivé ce mardi contre le Paris SG (3-2). Il a été au four et au moulin dans l’entrejeu avec Henderson et il s’est payé le luxe de marquer un but sur un penalty particulièrement bien frappé.

- Paul Pogba (Manchester United) : visiblement, le Français est resté sur la lancée de sa Coupe du Monde. Sérieux et disponible, il a été particulièrement utile au jeu de son équipe à Berne, en Suisse. En plus de cela, c’est lui qui a mis sur les bons rails les Red Devils en inscrivant un doublé dont un sur penalty.

- Isco (Real Madrid) : l’Espagnol a été au four et au moulin contre l’AS Roma. Dès la 8e minute, il met à rude épreuve Robin Olsen, le portier de l’AS Roma. C’est aussi lui qui ouvre la marque juste avant la mi-temps permettant à la Casa Blanca de bien lancer sa rencontre et de finalement s’imposer trois buts à zéro.

- Maxwell Cornet (Lyon) : il était la surprise (avec Diop) de Bruno Genesio pour cette rencontre face à Manchester City. Exit les Moussa Dembélé et les Bertrand Traoré, faites place à Maxwel Cornet. Il s’est régalé sur son couloir et a permis à l’OL de continuer à mettre la pression. C’est lui qui ouvre la marque à l’Etihad.

- Lionel Messi (FC Barcelone) : si certains en doutent encore, Lionel Messi est bien un extraterrestre. Tandis que les siens avaient du mal - en début de rencontre - contre le PSV Eindhoven, l’Argentin a envoyé un coup franc sublime puis a marqué deux autres buts. Comme si c’était normal.

- Nabil Fekir (Lyon) : on attendait vraiment le capitaine lyonnais au tournant. Après son transfert avorté en Angleterre, on voulait voir ce que valait Nabil Fekir. Et on n’a pas été déçu du tout. Il a pris la rencontre à bras le corps et s’est imposé comme principal organisateur du jeu lyonnais. Mention très bien.