Outre le choc entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, plusieurs autres grands d’Europe se rencontraient lors de cette cinquième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. À Turin, par exemple, la Juventus, déjà qualifiée, affrontait un Atlético de Madrid sous pression après la victoire du Bayer Leverkusen sur le terrain du Lokomotiv Moscou (2-0). Autant dire que la donne était simple pour les Colchoneros. Deuxièmes de leur groupe avec deux unités d’avance sur les Allemands au coup d’envoi, les Madrilènes savaient qu’une victoire leur garantirait la qualification et, peut-être, la première place.

Mais dans ce match à haute intensité, les occasions de but n’ont pas été très nombreuses. La faute à un Cristiano Ronaldo positionné sur le flanc droit et à un Paulo Dybala à gauche. Résultat : personne n’était là devant. Avant l’ouverture du score magistral de Dybala sur coup franc direct juste avant la pause (1-0, 45e+2), seuls un tir de l’Argentin (9e) et une frappe lointaine de Saul Ñiguez (24e) étaient ainsi à signaler. Au retour des vestiaires, la rencontre est montée d’un cran en termes d’engagement, mais toujours pas énormément de situations chaudes à se mettre sous la dent, hormis le poteau trouvé par Bernardeschi (66e). Au final, la Juve est assurée de terminer première de son groupe (13 points), tandis que l’Atlético reste deuxième (7 points) mais sous la menace du Bayer Leverkusen (6 points).

Tottenham se fait peur et se qualifie

Dans la poule B, les yeux étaient forcément rivés sur le Tottenham Stadium où les Spurs disputaient leur premier match européen sous l’ère Mourinho. Un petit événement puisque le Special One est devenu le premier entraîneur de l’histoire à entraîner trois équipes anglaises différentes en Ligue des Champions (Tottenham, Manchester United, Chelsea). Mais l’ancien Caennais Youssef El Arabi est venu gâcher la fête en ouvrant le score dès la 6e minute de jeu. Un couac qui s’est transformé en sérieux problème près d’un quart d’heure plus tard avec le but du break marqué par Ruben Semedo (19e). Furieux, Mourinho a alors signé son premier coup de pression sur le banc de Tottenham en sortant Eric Dier dès la 29e minute pour mettre Christian Eriksen en scène. Un choix payant pour des Londoniens revenus à 1-2 avant la mi-temps grâce à De le Alli. Et nul doute que les murs ont dû trembler à la pause.

Remontés comme des coucous, les Anglais sont immédiatement revenus au score par l’intermédiaire de Kane (2-2, 50e). Une égalisation qui a eu le mérite de redonner un sacré coup de fouet aux Spurs. Ils ont d’ailleurs plié le match en quatre minutes lorsque Aurier (73e) et Kane (77e) ont porté la marque à 4-2. Tottenham n’a donc pas eu besoin d’avoir un oeil en Serbie où le Bayern Munich a également fait le travail à Belgrade face à l’Étoile Rouge avec un Robert Lewandowski XXL auteur d’un quadruplé en quinze minutes (6-0). Une performance exceptionnelle du Polonais qui est, avec Lionel Messi, l’un des deux seuls joueurs à avoir inscrit au moins un quadruplé dans un seul match de Ligue des Champions, à deux reprises. Bayern et Tottenham qualifiés. Les Munichois assurés d’être premiers.

Enfin, dans le groupe C, Manchester City a cru pouvoir s’imposer face au Shakhtar Donetsk à domicile grâce à un but de Gundogan. C’était sans compter sur Solomon. Vainqueur de leur premier match de poule contre Zagreb, les Italiens restent derniers de leur groupe, mais n’ont que deux points de retard sur le Shakhtar (6pts) et un sur le Dinamo (5pts). De quoi nous promettre une finale Shakhtar-Atalanta animée le 11 décembre prochain ! Les Citizens, eux étaient déjà assurés de finir premiers.

- Revivez le film du match Real Madrid-PSG

- Revivez le film du match Juventus-Atlético de Madrid

Résultats de la soirée :

Groupe A

- Galatasaray-Club Bruges : 1-1 (Büyük ; Diatta)
- Real Madrid-PSG : 2-2 (Benzema x2 ; Mbappé, Sarabia)

Groupe B

- Étoile Rouge de Belgrade-Bayern Munich : 0-6 (Goretzka, Lewandowski x4, Tolisso)
- Tottenham-Olymoiacos : 4-2 (Alli, Kane x2, Aurier ; El Arabi, Semedo)

Groupe C

- Atalanta-Dinamo Zagreb : 2-0 (Muriel, Gomez)
- Manchester City-Shakhtar Donetsk : 1-1 (Gundogan ; Solomon)

Groupe D

- Lokomotiv Moscou-Bayer Leverkusen : 0-2 (Zhemaletdinov csc, Bender)
- Juventus-Atlético de Madrid : 1-0 (Dybala)