Sur le papier, le Paris Saint-Germain a dépensé pas moins de 465 M€ pour s’offrir les services du trio Cavani-Neymar-Mbappé (222 M€ pour le Brésilien, 63 M€ pour l’Uruguayen et 145 M€ + 35 M€ de bonus pour le Français). Un empilage de millions d’euros qui fait jaser partout en Europe, mais qui fait les beaux jours du club de la capitale. À l’instar du FC Barcelone avec son ancienne MSN, Paris a désormais les atouts offensifs en main pour atteindre les sommets européens qu’il aperçoit au loin depuis plusieurs années, sans jamais pouvoir pour autant y planter son drapeau.

Car si l’association des trois stars a « de la gueule » sur le papier, rien n’assurait la réussite sur le terrain. Sauf que depuis que ces trois-là évoluent ensemble, c’est-à-dire deux matches (contre Metz et le Celtic), les buts sont au rendez-vous. Et pas qu’un peu. En deux rencontres, le PSG a inscrit pas moins de dix buts, dont huit ont été le fruit de la MCN (4 pour Cavani, 2 pour Mbappé, 2 pour Neymar). Des débuts canons qui ravissent forcément les joueurs rouge-et-bleu. « C’est une chance d’avoir des joueurs offensifs qui peuvent marquer à n’importe quel moment. On a une des meilleures attaques d’Europe. On a démontré ce soir qu’ils étaient dangereux. Pour les autres équipes, ce n’est pas facile de défendre contre ces trois phénomènes », n’a pas hésité à indiquer Marco Verratti.

Idem pour Adrien Rabiot. « C’est facile de jouer avec eux. On leur donne le ballon, ils font le reste. On se contente d’équilibrer l’équipe. Au milieu ça tourne bien. On leur donne beaucoup de ballons, c’est assez facile de jouer avec eux. C’est bien d’avoir une bonne attaque en coupe d’Europe, et c’est le cas. » Mais qu’en pensent les principaux intéressés ? Resté silencieux après la gifle infligée au Celtic (5-0), Kylian Mbappé avait déjà signé une belle déclaration d’amour à Neymar après le succès en terres messines (5-1). Une déclaration enflammée qui contraste avec les propos plus mesurés d’Edinson Cavani.

Neymar sous le charme de Cavani et de Mbappé

« Ça ne fait que commencer. Les choses se passent bien. On a bien démarré le championnat. On espère que ça va continuer, et qu’on va continuer à bien s’entendre. De la manière dont on joue, on a démontré que l’on combine très bien et on a les occasions pour marquer. Mais comme je l’ai dit, ça ne fait que commencer. Neymar et Mbappé sont de grands joueurs. Ça motive les coéquipiers, l’équipe. On verra comment ça évoluer. Mais les choses sont très positives ». Et Neymar dans tout ça ? Censé incarner le leadership de ce trident, le Brésilien n’a pas tari d’éloges envers ses nouveaux coéquipiers.

« Ce sont deux grands joueurs. On apprend à se connaître. Cavani est un buteur excellent. Kylian est un joueur qui percute davantage, qui recherche les une-deux. C’est un crack. J’ai beaucoup à apprendre avec lui, et lui avec moi. C’est facile de jouer avec des joueurs intelligents. C’est sûr qu’il manque encore du liant. On doit encore arriver à se comprendre rien qu’en se regardant et dans nos mouvements, mais on s’améliore peu à peu ». Et avec huit buts marqués en deux matches, la MCN a de quoi impressionner, même si beaucoup attendent de la voir à l’oeuvre face à des adversaires plus coriaces. Ça tombe bien, l’OL se présentera dimanche prochain au Parc !