Paris est à un tournant capital. Lancé dans une mission commando pour se maintenir en Ligue 2, le PFC, dix-neuvième, compte s’appuyer sur le mercato pour sauver sa tête. Le club entraîné par Jean-Luc Vasseur ratisse large et se rapproche notamment de certains éléments placardisés en élite. Mais plusieurs pistes se sont dérobées. Tout proche de Paris, Anthar Yahia (Angers) a finalement filé à Orléans. Un élément offensif est attendu. Hervin Ongenda a été approché. Laurent Blanc souhaite le prêter afin qu’il ait un peu plus de temps de jeu (1 match, 1 but). Mais le joueur du Paris Saint-Germain a décliné l’invitation de l’autre club de la capitale. Il donne sa préférence à une écurie de L1.

Autre piste qui est tombée à l’eau, celle menant à Sehrou Guirassy. Arrivé au LOSC l’été dernier, le jeune homme de 19 ans (0 but en 8 matches de L1) peine à s’imposer. Selon nos informations, le PFC s’est penché sur son cas mais le joueur préfère évoluer dans un club qui joue la montée. Auxerre s’est positionné. Un retour à Laval est aussi envisagé ajoute Le Parisien. Mais le PFC ne s’avoue pas vaincu. Le très motivé Ismaël Keita (Angers) s’est engagé hier pour six mois, avec une option d’une année supplémentaire en cas de maintien. Le club francilien s’est aussi mis d’accord avec l’AS Saint-Étienne pour obtenir le prêt de Jonathan Bamba (1 but en 5 matches de L1), annonce Le Parisien.

Le PFC est aussi prêt à tenter quelques coups. Hier, L’Équipe a révélé que Bakari Koné a été mis à l’essai. Libre depuis son départ d’Ajman Club, l’ancien Marseillais âgé de 34 ans pourrait bien faire son retour dans l’Hexagone lui qui rêve d’un nouveau défi. « Ça fait du bien de retoucher le ballon. C’est normal qu’on veuille me tester, reprend Koné. J’ai quitté la France en 2010 après le titre avec l’OM. Cinq ans, c’est long, les gens m’ont oublié. Mais j’ai toujours envie de jouer et des choses à prouver. Le foot, c’est ma vie ». Cela tombe bien puisque le Paris FC aura besoin de joueurs prêts à tout donner pour sauver sa tête en L2.