Pas moins de six clubs prétendaient à la montée ce soir lors de l’ultime journée en Ligue 2. Leader du classement et favori pour l’accession à l’étage supérieur, Strasbourg n’a pas tremblé lors de la réception de Bourg-en-Bresse. Grâce à sa victoire 2-1, le Racing retrouve la Ligue 1, un championnat qu’il avait quitté en 2008. Un sacré exploit pour ce club, vainqueur l’an dernier du National. La Meinau exultait au coup de sifflet final et célébrait ses héros. Strasbourg sera accompagné dans l’élite par la surprise Amiens, lui aussi issu du National.

Le club picard est allé gagner 2-1 à Reims grâce à un but de Bourgaud dans les toutes dernières secondes (90e+6) ! Après l’ouverture du score de Kamara, Amiens a manqué plusieurs occasions et a vu les Rémois revenir au score. C’était sans compter sur Bourgaud donc qui a offert le but de première montée en Ligue 1 de l’histoire du club. En position de barragiste, on retrouve l’ESTAC qui a réalisé un véritable exploit en arrachant un incroyable succès à Sochaux 3-2. Les Troyens étaient menés 0-2 après 40 minutes mais ils ont su trouver la force pour remonter ce handicap et s’imposer dans les dernières minutes.

Lens, la terrible désillusion

Le dindon de la farce se nomme Lens qui termine 4e. Malgré un match maîtrisé face à Niort et une victoire finale 3-1, les Sang-et-Or ont vu leurs illusions s’envoler à distance en apprenant les victoires amiénoises et troyennes sur le fil. C’est un coup très dur pour les ouailles de Casanova qui ont même été virtuellement 2e du classement à moins de dix minutes du terme. Nîmes et Brest qui pouvaient également prétendre à la montée, ont connu des soirées bien différentes. Les Crocos se déplaçaient chez le déjà relégué Laval et la rencontre ne fut pas simple puisqu’ils ont réussi à arracher la victoire en fin de match 2-1. Les Bretons eux n’ont pas fait de détail lors de la réception du Gazélec avec une large et spectaculaire victoire 6-2. Un joli succès, mais qui ne sert à rien puisque Brest reste à quai.

Dans le bas du classement aussi, il y avait du suspense. Le Red Star, Orléans et Auxerre se battaient pour le maintien. L’AJA recevait d’ailleurs le club de Saint-Ouen et a gagné 1-0 grâce à un but de Courtet, condamnant son adversaire mais assurant sa place pour la Ligue 2 l’an prochain. Une éclaircie dans cette saison bien terne pour les Bourguignons. Orléans lui est barragiste et affrontera le Paris FC, 3e de National, malgré sa lourde défaite au Havre 4-1 et profite bien de la défaite du Red Star.

Le classement de Ligue 2 ici.

Les résultats de la soirée :

- Lens 3 - 1 Niort : Erasmus (7e), Lopez (15e, 90e+2) ; Dona Ndoh (sp 58e).

- Strasbourg 2 - 1 Bourg-en-Bresse : Mangane (15e), Hoggas (csc 19e) ; Damour (76e)

- Reims 1 - 2 Amiens : Diego (63e) ; Kamara (13e), Bourgaud (90e+6).

- Clermont 1 - 0 Valenciennes : Laporte (85e).

- Auxerre 1 - 0 Red Star : Courtet (70e).

- Ajaccio 3 - 1 Tours : Madri (37e), Nouri (52e), Camara (89e) ; Bergougnoux (sp 78e).

- Le Havre 4 - 1 Orléans : Gimbert (8e), Gory (20e), Assifuah (70e), Jullan (88e) ; Barreto (45e).

- Laval 1 - 2 Nîmes : Wissa (28e) ; Thioub (57e), Savanier (sp 88e)

- Sochaux 2 - 3 Troyes : Ogier (23e), Tardieu (40e) ; Darbion (60e), Nivet (77e), Grandsir (88e).

- Brest 6 - 2 Gazélec : Joseph-Monrose (26e), Diallo (28e, 59e), Grougi (sp 32e), Battocchio (72e, 85e) ; Kemen (52e), Maah (78e)