Les saisons anglaises se suivent… et se ressemblent pour Claude Puel. Pour sa première expérience outre-Manche, il avait réalisé une saison plus qu’honnête avec Southampton la saison passée, avec une 8e place et une finale de League Cup. Insuffisant aux yeux des dirigeants, qui reprochaient un jeu pas assez excitant. Limogé, Puel a rebondi à Leicester en octobre dernier, en remplacement de Craig Shakespeare. Les Foxes, champion en 2016, flirtaient alors avec la zone de relégation. En quelques semaines, l’entraîneur français a remis de l’ordre et redressé les résultats, à tel point qu’une qualification européenne était à portée de bras.

Malheureusement, Leicester a enchaîné les mauvais résultats, avec seulement 2 victoires lors des 12 dernières journées. Et voilà donc Puel à nouveau menacé par un licenciement, jugé plus que probable par The Times, qui annonce même aujourd’hui l’identité de son possible successeur, l’entraîneur d’Huddersfield, David Wagner. Il était donc temps pour Puel de défendre son bilan.

Puel rappelle son bilan

« La saison dernière, j’ai terminé 8e de Premier League et atteint la finale d’une coupe. Cette saison, nous pourrions finir 9e, 10e ou 11e, le tout sans avoir travaillé ensemble en pré-saison et sans mercato estival. Nous avons essayé de développer de jeunes joueurs et de jeter les bases. Je suis impatient de connaître la suite, de maintenir ce travail et d’avoir une vraie intersaison pour travailler avec toute l’équipe et la construire », a-t-il déclaré à la presse anglaise, relayé par The Independent. Il estime avoir mérité de poursuivre l’aventure après avoir sauvé le club de la lutte pour le maintien.

« Ce n’est pas possible en 6 mois, d’avoir la possibilité de jouer comme une grande équipe. Nous devons travailler ensemble avec patience et construire quelque chose de fort pour l’avenir. Nous avons besoin de stabilité pour l’avenir, la prochaine saison et celles d’après. Si nous finissons au milieu de tableau, ce n’est pas si mal parce que cela aura été une saison difficile. Il y a eu des difficultés au début et maintenant à la fin, il y a aussi des difficultés à gérer », a-t-il exposé. Aura-t-il l’opportunité de préparer son équipe pour la saison prochaine ? Rien n’est moins sûr.