Les malheureux événements liés à l’épidémie de coronavirus nous l’ont un peu fait oublier, mais quelques semaines avant, on apprenait que Manchester City allait être privé de compétition européenne pour les deux prochaines saisons. Les Citizens sont ainsi accusés d’avoir enfreint les règles du fair-play financier de l’UEFA. S’ils ont toujours la possibilité de faire appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport, le TAS, les Skyblues savent déjà qu’ils ne pourront pas compter sur le soutien de leurs pairs...

Effectivement, le Daily Mail dévoile une information pour le moins croustillante ce mercredi. On apprend ainsi que plusieurs gros clubs de Premier League souhaitent boycotter l’appel des Mancuniens et se sont ainsi alliés pour tenter de saboter une possible levée de sanction. Huit clubs - le journal mentionne Liverpool, Manchester United, Arsenal et Chelsea notamment - ont ainsi envoyé une lettre au TAS pour tenter de faire couler l’appel citizen.

Les clubs anglais en ont marre de City

Pour le journal, c’est clairement la preuve que le comportement des Citizens n’a pas plu aux autres grosses écuries de Premier League. Le média s’appuie sur une source qui lui indique que la facilité avec laquelle la formation entraînée par Pep Guardiola a pu briser les règles aux dépens des autres clubs anglais, et donc créé un certain déséquilibre dans le championnat, a exaspéré les autres formations anglaises. Ces dernières craignent vraiment que Manchester City puisse avoir gain de cause auprès du TAS et que la sanction soit repoussée - comme ce fut le cas pour le Barça ou le Real Madrid, mais pour une affaire différente - voire simplement annulée.

La crise du coronavirus pourrait aussi jouer en faveur des Citizens, puisque les administrations sont bloquées aujourd’hui, et il est tout à fait possible qu’on puisse voir les Mancuniens en Ligue des Champions l’an prochain selon la publication anglaise. On rappelle d’ailleurs que Manchester City s’estimait déjà être victime de "complot", et soupçonnait les autres clubs anglais d’être derrière la sanction infligée par l’UEFA. Pas de doutes, les Citizens sont seuls contre tous en Angleterre...