Il n’y a pas que Paul Pogba qui a bénéficié du limogeage de José Mourinho. A la cave lorsque le Portugais était à la tête de Manchester United, Romelu Lukaku revit depuis que le Special One a laissé sa place à Ole Gunnar Solskjaer. Ancien buteur de Manchester United, le Norvégien a su redonner confiance à l’attaquant belge qui reste sur trois buts marqués lors de ses trois dernières apparitions (1 titularisation). Un renouveau qui illustre parfaitement le changement de visage des Mancuniens. Et surtout un discours reçu cinq sur cinq par le Belge.

« Mes discussions avec Anthony, Rom, Alexis, je suis là pour les aider à rester sur le bon chemin et, ensuite, c’est à eux de jouer sur le terrain. C’est à eux de faire la différence lorsqu’ils ont une opportunité, c’est le jeu pour les footballeurs de haut niveau, c’est à eux de jouer . Tu ne peux pas dire aux joueurs ce qu’ils doivent faire, tu dois simplement leur dire de prendre du plaisir à jouer pour ce club », avait en effet déclaré Solskjaer au moment d’expliquer comment il comptait faire pour relancer plusieurs éléments du club en perte de vitesse. Depuis, Lukaku en a donc pris bonne note. Tout heureux d’avoir retrouvé de l’efficacité, le Belge en a profité pour rendre hommage à son nouveau coach.

Solskjaer parle beaucoup à Lukaku

« Il me parle tout le temps et j’aime ça. Il avait un style que j’aime et que l’équipe aime aussi. Nous savourons notre football en ce moment. Il m’a beaucoup appris. Les déplacements intelligents et d’autres choses comme ça. Il sait le type de buteur que je suis. Quand je suis revenu, il avait déjà fait une analyse complète de mes matches. J’ai été très surpris, mais ça m’a énormément aidé et je veux continuer à travailler avec lui. Il veut vraiment que je sois face au but, que je sois tout le temps en mouvement, parce qu’il sait que c’est là où je suis le plus dangereux », a-t-il déclaré sur le site officiel des Red Devils. Avant de poursuivre.

« Le travail que l’on a effectué ces deux dernières semaines est bon. Je veux progresser dans mon jeu. Il avait du sang-froid devant la cage et c’est quelque chose que j’apprécie. Je veux travailler et aider l’équipe de la meilleure manière qui soit et maintenant tout va bien, pas seulement pour moi mais aussi pour le reste de l’équipe. J’en suis ravi. Je ne peux pas avoir de regrets » Regonflés à bloc, Lukaku et les siens espèrent maintenant confirmer ce joli regain de forme contre Tottenham le 13 janvier prochain. Et en cas de nouveau succès probant, le PSG aura la confirmation que ce ne sera pas le MU apathique du début de saison qu’il affrontera en Ligue des Champions. Mais ça, Thiago Silva et ses partenaires s’en doutent déjà un peu.