En ouverture de cette cinquième journée de Premier League, Tottenham accueillait Liverpool à Wembley. A cette occasion, Mauricio Pochettino devait se passer des services de son capitaine Hugo Lloris blessé et optait pour un 4-5-1 avec le seul Harry Kane en pointe. Côté Reds, Jürgen Klopp alignait son habituel 4-3-3 avec le trio Mané, Firmino, Salah. Dès les premières minutes, les Reds se montraient dangereux mais les tentatives de Roberto Firmino (3e) et Alexander-Arnold sur coup-franc (6e) n’inquiétaient pas Vorm.

Les hommes de Jürgen Klopp manquaient l’ouverture du score sur un ballon perdu par Dier, Salah filait seul vers le but mais voyait sa frappe repoussée par Vorm (22e). Pendant les trente premières minutes, les Spurs éprouvaient des difficultés pour s’approcher des buts gardés par Alisson. Seul Eriksen sur coup-franc obligeait le portier brésilien à se détendre pour capter le cuir (30e). Liverpool prenait l’avantage juste avant la pause. Sur un corner de Milner, Van Dijk gênait Vorm qui ne pouvait capter le ballon, ce dernier revenait donc sur la tête de Wijnaldum qui trompait Vorm (0-1, 39e). A la pause, le futur adversaire du PSG menait logiquement 1-0.

Liverpool prépare bien le PSG

Au retour des vestiaires, les hommes de Jürgen Klopp manquaient le break de peu sur un centre-tir de Robertson qui venait heurter la transversale (49e). Dans la foulée, Mohamed Salah en contre transmettait à Mané dont la frappe était repoussée par Vorm (49e). Le match s’emballait et Lucas Moura, après une chevauchée fantastique, voyait sa tentative toucher le poteau d’Alisson (50e). Liverpool prenait le large peu avant l’heure de jeu. Robertson sur la gauche alertait Mané dont le centre était dévié sur le poteau par Alderweireld et repris victorieusement par Firmino (0-2, 54e). Au bord du gouffre, Tottenham frôlait la correctionnelle.

Au milieu du terrain, Firmino lançait dans la profondeur Mané qui fixait la défense et servait Keita dans la surface. La frappe de l’ancien joueur du RB Leipzig était détournée en corner par Vorm (63e). En fin de match, Liverpool déroulait. Salah puis Mané obligeait tour à tour Vorm à s’employer (81e et 82e). A chaque incursion des Reds, les Spurs étaient au bord de la rupture. Ces derniers réduisaient cependant le score suite à un corner d’Eriksen, où Lamela fusillait de près Alisson (1-2, 90+3). Grâce à ce cinquième succès de la saison, Liverpool poursuivait son sans-faute en Premier League et conservait sa première place.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.