Alors que l’actualité de Liverpool est marquée par les rumeurs de transferts liées à Philippe Coutinho, qui aurait déjà demandé à quitter la Mersey pour rejoindre Barcelone, les troupes de Jürgen Klopp démarraient leur saison face à une équipe de Watford new look, avec un nouveau coach, Marco Silva. Si l’entraîneur allemand était privé de son joueur brésilien, mais en raison de blessure, il pouvait par exemple s’appuyer sur sa nouvelle recrue, Mohamed Salah, et des joueurs comme Robert Firmino et Sadio Mané étaient bien là. Et les deux équipes se sont finalement quittées sur un score de parité 3-3.

Pereyra sonnait un premier avertissement très rapidement dans la rencontre. Après un bon service d’Okaka, l’Argentin mystifiait plusieurs défenseurs et décochait une frappe, contrée in-extremis par Lovren (7e). Il n’en fallait pas plus. Sur le corner suivant l’action, Okaka reprenait de la tête au premier poteau, crucifiant les Reds et un Mignolet dont la main n’était pas assez ferme (1-0, 8e). Les visiteurs avaient énormément de mal à réagir, face à des Hornets très bien en place. C’est sur la première occasion que le club de la Mersey a fait la différence. Suite à une triangulation aux abords de la surface entre Moreno, Can et Mané, ce dernier battait le portier londonien d’un bel intérieur du pied (1-1, 29e).

La connexion Salah-Firmino fonctionne déjà

Mais ce nouvel élan des Reds n’allait pas durer... Quelques minutes plus tard, Doucouré égalisait, profitant de nouveaux errements défensifs de la défense liverpuldienne (2-1, 32e). Salah manquait lui tout de même une opportunité en or, seul devant le portier (37e), alors que Mané voyait sa tête frôler le poteau gauche de Gomes (44e). Au retour des vestiaires, Liverpool, qui n’avait que trop peu de possession de balle lors des premières quarante-cinq premières minutes, mettait le pied sur le ballon. Et cette domination allait rapidement se concrétiser. Salah était fauché par Gomes, et Firmino transformait son penalty à merveille (2-2, 55e). Et les deux joueurs offensifs des Reds allaient aussi être à l’origine du troisième but de leur équipe.

Partant dans le dos de la défense, Firmino tentait un lob qui avait battu Gomes avant d’être repris par Salah, qui expédiait le ballon au fond (2-3, 57e). Liverpool était supérieur au club londonien à tous les niveaux, et Gomes sauvait le quatrième avec une belle parade sur une frappe de Moreno (63e). Derrière, Matip expédiait le ballon sur la barre, de la tête (64e). Les occasions s’enchaînaient devant les cages de Gomes, avec un Salah très en vue. On pensait que le score allait en rester là... Mais dans le temps additionnel, Britos, avec un brin de réussite puisque le ballon lui rebondissait dessus sans faire exprès et qu’il gênait Mignolet dans le même temps, égalisait (3-3, 90e+3) !

Retrouvez le classement de la Premier League ici.