Ça se tend, et pas qu’un peu, entre Nantes et Cardiff. Depuis la disparition tragique de l’attaquant argentin, les deux écuries se livrent une bataille sans merci. Nantes souhaite logiquement encaisser les 17 M€ du transfert de Sala, acté avant son tragique accident d’avion, tandis que Cardiff cherche tous les recours possibles pour éviter de signer le chèque. Cependant, après diverses tractations, les Britanniques et les Nantais ont convenu d’un premier paiement de 6 M€. Et la date limite pour ce premier versement d’argent tombe aujourd’hui. Enfin une bonne nouvelle pour le FCN ?

Comme l’indique la BBC, le club gallois doit effectuer le premier des trois versements d’argent, estimé à 6 M€, ce mercredi 27 février. Ce virement devait à l’origine avoir lieu le 20 février, mais Nantes avait accepté de le reporter d’une semaine, à la demande de Cardiff. Si les Bluebirds venaient à ne pas payer le FCN, l’affaire pourrait être soumise au jugement de la FIFA. Ça, c’est ce qu’écrivait le média anglais avant une mise à jour publiée par Ouest-France.

En effet, le média local annonce que le FCN a saisi la FIFA aujourd’hui pour engager une procédure à l’encontre de Cardiff. Malgré le délai accordé par l’actuel quatorzième du classement de Ligue 1, son homologue gallois ne compterait pas honorer son premier paiement. Une mauvaise nouvelle pour les Canaris qui redoutaient de devoir ajouter à ce dossier très sensible un aspect juridique peu glorieux. Mais après avoir tenté de pointer du doigt l’agent du joueur, Cardiff confirme qu’il veut attendre les conclusions définitives de ce triste dossier avant de passer à la caisse. Ou non.