Lindelöf, Bailly, Rojo, Jones, Smalling voire Blind. Ils sont nombreux à pouvoir postuler pour une place en défense centrale à Manchester United. Mais entre les blessés (comme Bailly) et les déceptions (comme Lindelöf), l’entraîneur José Mourinho est obligé de faire appel à la vieille garde mancunienne (par l’ancienneté au club plus que par l’âge) représentée par Smalling et Jones. Ce qui n’apporte pas forcément beaucoup de garanties, comme on a pu le constater lors de la récente défaite des Red Devils sur la pelouse de Newcastle en Premier League (0-1).

Selon le Daily Mirror, cette nouvelle mauvaise performance a achevé de convaincre José Mourinho qu’il était temps de se débarrasser des deux internationaux anglais. Ainsi, Phil Jones (25 ans) et Chris Smalling (28 ans), tous deux sous contrat jusqu’en 2019, seront invités à plier bagages l’été prochain. Pour faire de la place à de nouveaux arrivants. L’entraîneur portugais souhaite se renforcer considérablement à ce poste. Cela ne vous rappelle rien ?

Le retour de la rumeur Varane

Mourinho avait publiquement critiqué les dépenses faramineuses de ses rivaux, et plus particulièrement de Manchester City, pour des défenseurs. Depuis, Liverpool a acheté Virgil van Dijk pour 84 M€. La tendance n’est pas à la baisse pour les arrières centraux, et Mourinho semble aujourd’hui enclin à faire de même. Le Daily Mirror explique qu’il a demandé à ses dirigeants de s’activer pour recruter deux nouveaux joueurs à ce poste.

Il s’agirait de Raphaël Varane, toujours cité dans le viseur de Mourinho, et de l’Anglais Harry Maguire, l’une des révélations de Leicester cette saison (27 titularisations, 2 buts). Pour Varane, le tarif serait forcément élevé en raison de son club d’origine, le Real Madrid, qui ne souhaite pas le vendre (le Français est sous contrat jusqu’en 2022). Quant à Maguire, lui aussi lié jusqu’en 2022, il ne sera également pas libéré facilement. Manchester United devra donc lâcher de gros chèques pour se renforcer défensivement.