A 19 ans, Thierry Ambrose revient de loin. L’attaquant international U19 français, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche en décembre 2015, retrouve ses sensations. Considéré comme l’un des meilleurs jeunes de Manchester City depuis son arrivée au club en 2013, l’ancien grand espoir de l’AJ Auxerre se réjouit de pouvoir enchaîner les matches avec l’équipe U23 des Citizens. « Je vais très bien. J’ai retrouvé les terrains, je marque des buts. J’ai la pèche, je suis content », nous explique l’ancien grand espoir de l’AJA, parti tenter sa chance à Manchester City à l’âge de 16 ans.

D’un coup plus grave quand il s’agit de parler de sa terrible blessure survenue en décembre 2015 alors qu’il commence à intégrer le groupe pro de Manuel Pellegrini, Thierry Ambrose avoue qu’il a mal vécu cette très longue indisponibilité, d’autant qu’une seconde blessure a compromis son retour. « J’ai une rupture des ligaments croisés du genou gauche en décembre 2015. J’ai été absent des terrains pendant 12 mois. Cette période a vraiment été compliquée pour moi. Je suis revenu, j’ai beaucoup travaillé et j’ai repris un coup à mon genou droit durant un match et j’ai dû encore patienter trois mois. Ça a été frustrant parce que la première blessure est arrivée à un moment où j’étais entre le groupe pro et la réserve et je m’entraînais souvent avec eux. Et le coach me faisait comprendre que j’aurais ma chance avec l’équipe première si je continuais à enchaîner. Je n’ai pas eu de chance avec cette blessure arrivée au pire des moments. »

Un doublé salvateur contre Arsenal à l’Emirates Stadium

Désormais revenu en pleine possession de ses moyens, l’attaquant international U19 tricolore, sous contrat avec Manchester City jusqu’en juin 2020, revient fort, la preuve avec ce joli doublé inscrit en en championnat U23 lors du match nul 3-3 entre Manchester City et Arsenal à l’Emirates Stadium. « Maintenant, tout ça est derrière moi. J’ai travaillé dur pour revenir. Lors de mon dernier match face à Arsenal, j’ai retrouvé de bonnes sensations et surtout le chemin des filets. De toute façon, moi tant que je marque je suis content (rires). » Un match référence pour le Citizen qui doit en appeler d’autres comme le rappelle le principal intéressé qui n’oublie pas dans un coin de sa tête son envie de retrouver le groupe professionnel de Pep Guardiola. « Mon objectif c’est plus d’enchaîner les matches jusqu’à la fin de saison et pourquoi pas gagner un titre avec les U23. Après si y’a possibilité de retourner avec les pros, notamment du fait de la blessure de Gabriel Jesus, pourquoi pas. Après je suis conscient que ce n’est pas forcément le meilleur moment pour l’équipe de lancer un jeune dans son équipe, surtout un joueur qui revient de blessure. Donc, je vais finir ma saison avec les U23, faire mes matches et on verra bien. »

Terminer la saison, emmagasiner du temps de jeu et pourquoi pas taper dans l’œil de Guardiola, voici donc le plan de Thierry Ambrose pour la fin de saison. D’ailleurs, l’emblématique coach espagnol suit depuis son arrivée à Manchester les progrès et le retour de blessure de son espoir comme nous l’explique le principal intéressé. « Oui on a eu l’occasion de discuter plusieurs fois ensemble. Pep me connaît et n’a pas peur de faire confiance aux jeunes, et il l’a déjà montré. D’ailleurs, lors de mon premier entraînement avec les pros, j’ai voulu tout donner, montrer ma motivation et de quoi j’étais capable. Il m’a dit : « Thierry, je connais tes qualités, je sais que tu as eu une longue blessure, prend ton temps ». Ça m’a fait super plaisir qu’il connaisse mon passé. »

« Je pense qu’un prêt en France serait ce qui me conviendrait le plus »

Reste qu’à deux mois de la fin de la saison, le natif de Sens, qui veut tourner la page de ses deux saisons compliquées, commence forcément à se poser des questions pour la saison prochaine. « Les blessures m’ont beaucoup freiné depuis deux ans. Là, si je termine bien la saison en enchaînant les matches et les buts avec une bonne condition physique, j’ai deux possibilités : soit j’envisage de partir en prêt, soit je reste avec City s’ils ont un projet plus important pour moi. On a prévu de se rencontrer avec le club dans les prochaines semaines pour discuter de cela. Quoi qu’il arrive pour moi, l’objectif est de lancer ma carrière. »

Un choix crucial pour un joueur âgé de 19 ans qui n’a déjà plus de temps à perdre. Et c’est en France qu’il pourrait tenter de percer comme il nous l’explique. « Je pense qu’un prêt en France et en Ligue 1 serait ce qui me conviendrait le plus. On verra si en France il y’a de la place pour un joueur comme moi. Après faudra voir quels clubs sont intéressés et si ce club conviendrait à mon profil de joueur. Je ne suis pas inquiet pour ça. » Les clubs français savent désormais à quoi s’en tenir et Thierry Ambrose pourrait être l’un des surprenants animateurs du mercato estival en Ligue 1 si Manchester City accepte de le libérer.