Si Liverpool l’a emporté difficilement 2-1 face à Wolverhampton, il n’y en avait que pour Adama Traoré jeudi soir. Il faut dire que l’ancien grand espoir du FC Barcelone a été aussi énorme que ses biceps face à la meilleure équipe du monde. Meilleur joueur des Wolves comme souvent depuis le début de la saison, l’international espagnol de 23 ans a impressionné autant les suiveurs de la Premier League, que la twittosphère par sa performance, sa puissance physique, ses accélérations et ses dribbles qui ont rendu fous Virgil van Dijk, Andrew Robertson et Joe Gomez, qui en avaient pourtant vu d’autres en Premier League et même en Ligue des Champions.

Mais le meilleur hommage a été rendu par Jurgen Klopp lui-même qui n’a pas tari d’éloges sur le joueur à l’issue de la rencontre sur BBC Sport. « On avait beaucoup parlé de lui dans le vestiaire. Si vous lui laissez avoir le ballon, il y a des moments où il est injouable, c’est impressionnant. Le seul moyen de l’arrêter, c’est de le mettre par terre. Il a une couverture de balle incroyable et, maintenant, en plus, il crée des buts, quel joueur », a expliqué le technicien allemand. Et à la vue de ses statistiques et de l’impression qu’il a laissée sur le terrain, on peut difficilement le contredire. Avec 6 dribbles réussis, il a été le meilleur de la rencontre dans ce domaine devant Mohamed Salah (5 dribbles) et a fait très mal aux défenseurs.

Dans le top 3 des meilleurs passeurs de Premier League

Mieux, il s’est montré décisif puisque c’est sur l’un de ses centres que son compère mexicain Raul Jimenez (le tandem offensif le plus efficace et complémentaire de Premier League) a marqué le but de l’égalisation des siens avant que Roberto Firmino ne délivre les Reds à 8 minutes de la fin du match. Une nouvelle passe décisive, qui lui permet d’intégrer le top 3 des meilleurs passeurs de Premier League derrière Kevin De Bruyne et Trent Alexander Arnold.

Cette performance face au probable futur champion d’Angleterre marque d’autant qu’elle suit la performance hors norme d’Adama Traoré face à Manchester City pendant le boxing day où il avait marqué, délivré une passe décisive et surtout rendu chèvre Benjamin Mendy. À ce rythme-là, Wolverhampton sera, comme son maillot, rapidement trop petit pour l’ancien joueur du FC Barcelone. Les Catalans, tout comme les clubs anglais, vont forcément se pencher sur ce joueur hors norme, sous contrat jusqu’en juin 2023, dont on n’a sans doute pas fini d’entendre parler.