La fin d’une ère. Il y a quelques semaines, plusieurs médias s’interrogeaient sur le cas Cristiano Ronaldo. Le mot déclin était même utilisé pour le buteur portugais qui n’avait pas marqué en quatre rencontres jouées avec la Juventus durant le mois de novembre 2019. Un mois durant lequel il avait toutefois inscrit 4 buts avec la sélection lusitanienne (un triplé face à la Lituanie, un but face au Luxembourg). En décembre, CR7 a ensuite brillé par son absence lors de la cérémonie du Ballon d’Or. Il n’avait donc pas assisté au sacre de Lionel Messi, qui en a remporté six à présent, soit un de plus que l’ancien joueur de Manchester United. Pendant ce temps-là, Cristiano Ronaldo, qui a terminé sur la troisième marche du podium, était en Italie où il recevait les trophées de meilleur joueur et meilleur attaquant de la Serie A de la saison précédente.

Une maigre consolation pour un joueur particulièrement ambitieux. Mais l’international portugais a aussi fait parler de lui pour ses performances durant ce dernier mois de l’année 2019. On se souvient notamment de son but extraordinaire face à la Sampdoria. CR7 avait défié les lois de la gravité en étant resté un moment en l’air, le tout avec une détente de 2m56 ! Avec 6 buts en 6 rencontres, Cristiano Ronaldo a été particulièrement en réussite en décembre. Il a marqué à chaque rencontre sauf lors de la Supercoupe d’Italie perdue face à la Lazio Rome (3-1). L’ex du Real Madrid a commencé cette année 2020 comme il a terminé la précédente : avec des buts. Auteur de quatre apparitions, il a trouvé le chemin des filets à 7 reprises. Dans le détail, il a signé un triplé face à Cagliari et un doublé face à Parme.

CR7 est en feu

Opposé à la Roma deux fois, il a été buteur. En Serie A, il a marqué sur pénalty (12 janvier). En huitième de finale de la Coupe d’Italie, il a ouvert le score hier soir (victoire 3-1). Son 719e but en carrière. Sur les 10 derniers matches de la Juve, il a marqué 13 buts toutes compétitions confondues. Sur la saison 2019-2020, il en est à 19 buts en 25 matches en club. Si on ajoute ceux inscrits en sélection, il en est donc à 30 buts en 31 rencontres toutes compétitions confondues lors de cet exercice. La Gazzetta dello Sport a précisé qu’il passait la barre des 30 buts pour la onzième année consécutive et qu’il avait désormais marqué dans 18 compétitions durant sa carrière (sans compter les buts marqués en qualification). Il n’a pas marqué en Coupe de l’UEFA et lors d’un Community Shield précise la publication transalpine.

À la une de nombreux médias italiens ce jeudi, Cristiano Ronaldo a été encensé. Son entraîneur Maurizio Sarri a également dit tout le bien qu’il pense de sa machine à marquer des buts. « Je ne peux pas recevoir le crédit pour la forme actuelle de Ronaldo. Il faut saluer sa mère d’avoir mis au monde un tel spécimen. (...) Cristiano Ronaldo est dans une condition physique et mentale extraordinaire. Il marque avec une régularité incroyable. Sur le plan individuel, je ne vois pas où Ronaldo pourrait s’améliorer. Peut-être dans certains moments défensifs. » À bientôt 35 ans (il les aura le 5 février), CR7 montre qu’il est toujours un redoutable buteur et l’un de meilleurs joueurs de la planète football. Une très bonne nouvelle pour la Juventus. Une moins bonne pour l’Olympique Lyonnais, qui affrontera la Vieille Dame et CR7 le mercredi 26 février à 21 heures, ou pour l’équipe de France qui croisera son chemin lors de l’Euro 2020.