Tout semblait limpide pour Olivier Giroud (33 ans). L’attaquant français allait quitter Chelsea en janvier pour rallier l’Inter, dirigée par Antonio Conte. Les tractations entre toutes les parties avançaient bien et un accord semblait proche pour un transfert estimé à 4,5 millions d’euros. De son côté, l’international français maintient un contact régulier avec l’entraîneur italien. Mais voilà, un ultime rebondissement pourrait faire capoter le deal. Si Giroud constitue la priorité hivernale du club lombard, son arrivée reste encore loin d’être actée.

Ce samedi, Sky Italia révèle en effet que le dossier Giroud dépendrait en effet de la situation de Matteo Politano ! Un échange était en effet étudié avec Leonardo Spinazzola de l’AS Roma, mais celui-ci semble voué à l’échec aujourd’hui. Alors que l’attaquant intériste avait passé la traditionnelle visite médicale à Rome, l’Inter demandait au latéral romain une visite médicale plus poussée. Ce que le club de la Louve a refusé. Résultat, les deux joueurs ont rejoint leur club respectif et l’échange ne devrait pas avoir lieu.

L’Inter songe à prêter Esposito pour boucler l’arrivée de Giroud

L’AS Roma songerait même à attaquer en justice l’Inter pour ce deal avorté... Résultat, l’opération Olivier Giroud à l’Inter prendrait du plomb dans l’aile. En effet, la venue du buteur français se trouvait conditionnée à un départ de Politano. En salle d’attente, le joueur de Chelsea maintiendrait le contact avec Antonio Conte. Un contrat de deux ans et demi l’attend en Lombardie. Mais l’Inter se retrouve désormais au pied du mur dans ce dossier.

A tel point que les dirigeants italiens songent à prêter leur pépite Sebastiano Esposito. La SPAL se montrerait intéressée par l’arrivée du jeune attaquant en prêt. Après avoir officialisé l’arrivée d’Ashley Young en provenance de Manchester United, de négocier ferme pour la venue de Christian Eriksen et Victor Moses, l’Inter doit s’atteler à trouver une solution rapidement pour ne pas voir Olivier Giroud lui passer sous le nez. Un départ manqué en Italie, aurait des répercussions désastreuses pour le principal protagoniste à quelques mois de l’Euro 2020...