Amical : en difficulté, l'OL sombre à Porto

Très fébrile défensivement, l'Olympique Lyonnais a concédé la défaite sur la pelouse du FC Porto (5-3). Une lourde contre-performance pour Peter Bosz et ses hommes avant de débuter en Ligue 1, contre Brest (samedi 7 août, 17h).

Léo Dubois lors du match amical Sporting-OL.
Léo Dubois lors du match amical Sporting-OL. ©Maxppp

L'OL termine sa préparation sur une dernière sortie inquiétante. Après un nul concédé contre Villarreal (2-2) et une défaite dimanche dernier face au Sporting Portugal (3-2), champion en titre de Liga Nos, les Lyonnais devaient pourtant terminer correctement face au FC Porto, avant le début de la saison de Ligue 1, le 7 août prochain. Comme à son habitude depuis son arrivée à l'OL, Peter Bosz a opté pour un 4-3-3 avec notamment la présence de Gusto à droite de la défense et préféré à Dubois. En l'absence de Paqueta, toujours en vacances, Aouar, Caqueret et Keita étaient aligné au milieu alors que Cherki, Dembélé et Toko Ekambi formaient le trio d'attaque.

La suite après cette publicité

Et malgré un onze de départ qui commence à ressembler à celui qu'alignera le technicien néerlandais pour sa première dans le Championnat de France contre Brest, l'Olympique Lyonnais a encore terriblement déçu. Très rapidement, Cornet commettait la faute dans la surface sur Nanu et offrait un penalty aux Portugais. Sans trembler face à son compatriote Lopes, Oliveira ouvrait le score pour permettre aux locaux de prendre les devants, avec l'aide du poteau (1-0, 3e). Un début de match terrible pour les Rhodaniens.

Les fulgurances de Cherki ainsi que les duels manqués de Toko Ekambi (20e) et Dembélé, qui a notamment trouvé la transversale (25e), auraient pu donner de l'air à l'OL, mais les Lyonnais étaient dépassés défensivement. A la suite d'une contre-attaque emmenée par Conceição, Vieira, tout seul et oublié sur la droite de la surface, a lâché une superbe demi-volée pour tromper un Lopes impuissant (2-0, 30e). En difficulté dans le jeu pendant cette première mi-temps, c'est finalement sur un coup-franc brossé par Cornet que l'OL réduisait le score, grâce à une déviation de Marcelo (2-1, 40e).

La défense de l'OL en grande difficulté

En seconde période, l'entrée de Jean Lucas a fait du bien aux Gones. Mieux dans les relances et plus justes techniquement, les hommes de Bosz ont enfin pris le dessus sur les Dragões et cela a payé. Encore bien placé sur sa gauche, Cornet ajustait au second poteau et trouvait Toko Ekambi, qui concluait tranquillement (2-2, 54e). Et la suite de la rencontre a particulièrement été animée. Tout juste entré en jeu, Pepe, tout seul dans la surface, permettait à Porto de reprendre l'avantage (3-2, 79e). Un avantage de courte durée, car Slimani, après un très gros travail de Cornet, égalisait dans la foulée (3-3, 81e).

Offensivement, ce Lyon a su réagir quand il le fallait et s'est montré adroit devant le but. Mais défensivement, la fin de match a tourné au calvaire. Profitant d'une mauvaise communication de la défense, Martinez inscrivait le quatrième but portugais à l'entrée de la surface (4-3, 83e), avant une perte de balle de Caqueret dans sa propre surface qui a offert un dernier but à Taremi, seul face à Lopes (5-3, 84e). Puni par ses énormes carences défensives, l'OL de Peter Bosz a encore bien du travail défensivement. Le retour de Denayer devrait faire le plus grand bien à son partenaire Marcelo, avant la réception de Brest en Ligue 1, samedi prochain (17h).

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires