Ligue 1 : Angers accroche Brest, Bordeaux craque sur la fin contre Lens

Dauphin du Paris Saint-Germain, Angers n'a pas pu faire mieux qu'un match nul contre Brest (1-1) tandis que Rennes a encore déçu face à Reims (défaite 2-0). De son côté, Troyes a dominé Metz pour son premier succès de la saison (2-0). Bordeaux a craqué en fin de match contre Lens (3-2)

Parade de Paul Bernardoni avec Angers contre Brest
Parade de Paul Bernardoni avec Angers contre Brest ©Maxppp

Alors que Montpellier s'est offert Saint-Étienne (2-0), la cinquième journée de Ligue 1 se poursuivait ce dimanche. Dauphin du Paris Saint-Germain, Angers (2e) affrontait l'actuel barragiste, le Stade Brestois 29 (18e). Et alors qu'on attendait le SCO, ce sont les Bretons qui démarraient fort. Bénéficiant d'un joli centre sur la gauche, Irwin Cardona coupait au premier poteau et accrochait le montant gauche (2e). Les Bretons insistaient et sur la droite Frank Honorat débordait et tentait un piqué vers la gauche du but. Paul Bernardoni repoussait de peu (3e). Brest poussait et sur la droite de la surface, Romain Faivre glissait un ballon pour Frank Honorat qui tombait sur un Paul Bernardoni vigilant (8e). Angers prenait le bouillon même si le jeu se rééquilibrait sur la suite de la première période avec notamment quelques petites fautes qui cassaient le rythme. Angers se procurait même une jolie frappe de Jimmy Cabot mais Marco Bizot était impeccable (38e). Au retour des vestiaires, Brest pensait enfin ouvrir le score sur un coup franc mais Jean-Kevin Duverne était hors-jeu sur son but (55e). Finalement, à force de reculer, Angers s'est mis à la faute. Enzo Ebosse faisait trébucher Romain Del Castillo dans sa surface (61e). Romain Faivre le logeait sur la droite du but (1-0, 62e). Mené, Angers prenait enfin le contrôle du ballon mais ne parvenait pas à en profiter. Finalement, Hianga'a Mbock concédait un penalty qui était transformé par Thomas Mangani (1-1, 78e). Contre le cours du jeu, Angers arrache un match nul qui lui permet de conserver son statut de dauphin du PSG alors que Brest est 18e et manque encore l'occasion de gagner.

La suite après cette publicité

Belle surprise de la saison dernière, Lens (7e) a également bien débuté et reste invaincu. Le club artésien affrontait l'avant-dernier Bordeaux (19e) avec la volonté de se maintenir dans le sommet de la Ligue 1. Et l'entame était intéressante pour les Nordistes. Utilisant les couloirs avec Jonathan Clauss et Przemysław Frankowski qui amenaient de la présence, l'équipe de Franck Haise jouait haut sans pour autant trouver des espaces à utiliser. La première véritable intervention avait lieu peu avant la demi-heure de jeu. Sur la gauche, Arnaud Kalimuendo débordait et provoquait avant de frapper fort. Son tir passait à droite des buts de Benoît Costil (29e). Les Lensois mettaient du rythme et Florian Sotoca voyait sa tentative fuir le cadre sur la gauche (37e). Finalement, Przemysław Frankowski déposait un centre sur la gauche vers le second poteau. Esseulé, Gaël Kakuta ouvrait le score de la tête (1-0, 39e). Dans la foulée, Lens inscrivait un second but sur corner. Jonathan Clauss trouvait devant le but Facundo Medina qui plaçait sa tête dans la lucarne gauche (2-0, 43e). Bordeaux était proche de boire le calice jusqu'à la lie après un corner de Jonathan Clauss où Florian Sotoca propulsait une tête sur la barre (45e). En seconde période, Bordeaux relevait la tête notamment avec les entrées de Stian Gregersen, Javairo Dilrosun et Yacine Adli. C'est d'ailleurs sur un mouvement de ce dernier que Ricardo Mangas réduisait le score (2-1, 61e). Si Lens aurait pu reprendre le large sur une tête de Wesley Saïd (77e), Bordeaux avait aussi les possibilités d'égaliser et cela arrivait grâce à Jean Onana dans les derniers instants (2-2, 88e). Sauvés, les Girondins se plombaient avec un penalty concédé par une main de Stian Gregersen (90e +2). Florian Sotoca transformait (3-2, 90e +4) et arrachait la victoire. Lens est désormais 4e tandis que Bordeaux est bon dernier.

Rennes creuse encore

Prétendant aux places européennes, le Stade Rennais (9e) croisait le fer avec Reims (16e) dans l'optique de se rapprocher du top 5. L'équipe de Bruno Genesio avait du mal à mettre la machine en route et c'était plus les Rémois qui prenaient le jeu à leur compte. Un faux rythme s'installait finalement et Martin Terrier était touché à la cuisse (23e). C'est finalement là que tout s'emballait. Trouvé sur la droite de la surface, Ilan Kebbal glissait un bon ballon en retrait pour Hugo Ekitike qui ouvrait le score (1-0, 26e). Alors que le jeune Lesley Ugochukwu remplaçait Martin Terrier blessé, Rennes pensait revenir immédiatement au score suite à un bon travail à deux où Flavien Tait permettait à Serhou Guirassy de marquer. Le but de ce dernier était refusé pour hors-jeu (27e). Rennes terminait mieux la première période mais ne parvenait pas à se procurer de belles occasions. En seconde période, Rennes prenait le contrôle du ballon et Benjamin Bourigeaud envoyait un coup franc sur la barre transversale de Predrag Rajkovic (56e). Mais Rennes avait du mal à se montrer réaliste et se faisait de nouveau punir. Entré en jeu, Ndri Koffi marquait pour ses premières minutes en professionnel (2-0, 67e). Incapable de réagir, Rennes concède une défaite 2-0 qui fait tâche et se retrouve 11e. Reims de son côté remonte à la 9e place.

Duel de l'Est de la France entre Metz (14e) et la lanterne rouge Troyes (20e). A domicile, Metz prenait le jeu à son compte et cela débouchait à une première grosse occasion de Pape Matar Sarr. Le joueur vendu à Tottenham puis prêté par les Spurs frappait fort à proximité du point de penalty mais il accrochait la barre transversale (14e). Un temps faible s'installait mais tout s'enflammait à l'approche de la mi-temps. Fabien Centonze frappait fort mais il ne parvenait pas à arracher le cadre (38e) tandis que Pape Matar Sarr profitait d'une inspiration d'Ibrahima Niane mais son tir flirtait avec le montant troyen (40e). Heureux de tenir le nul à la pause, Troyes frappait fort au retour des vestiaires grâce à ses recrues. Sur la gauche, Xavier Chavalerin centrait fort vers le second poteau pour Gerson Rodrigues. Le Luxembourgeois prêté par le Dynamo Kiev fusillait Alexandre Oukidja d'une lourde frappe sous la barre transversale (1-0, 50e). Surpris, Metz tentait d'égaliser mais Lamine Gueye était contré de justesse par Yoann Salmier (58e). Nicolas De Préville d'une frappe enroulée sur coup franc était aussi proche de marquer (72e). Finalement, c'est l'ESTAC qui se mettait à l'abri suite à une réalisation de Xavier Chavalerin (2-0, 84e). Une première victoire de la saison pour Troyes qui s'impose 2-0 et sort de la zone rouge (15e). Metz glisse à la 17e place.

Les matches de l'après-midi

  • Bordeaux 2-3 Lens : Ricard Mangas (61e) et Jean Onana (88e) pour Bordeaux; Gaël Kakuta (39e), Facundo Medina (43e) et Florian Sotoca (90e +4) pour Lens

  • Brest 1-1 Angers : Romain Faivre (62e, sp) pour Brest; Thomas Mangani (78e, sp)

  • Metz 0-2 Troyes : Gerson Rodrigues (50e) et Xavier Chavalerin (84e) pour Troyes

  • Rennes 0-2 Reims : Hugo Ekitike (26e) et Ndri Koffi (67e) pour Reims

Le classement de la Ligue 1

Le classement des buteurs de Ligue 1

Plus d'infos

Commentaires