Atlanta United : les débuts très réussis de Luiz Araujo

Parti du LOSC cet été, Luiz Araujo brille déjà en Major League Soccer sous les couleurs d'Atlanta United.

Luiz Araujo sous le maillot d'Atlanta
Luiz Araujo sous le maillot d'Atlanta ©Maxppp

Avec 16 buts marqués en 13 journées de Ligue 1, le LOSC ne compte que la 13e attaque du championnat de France, bien loin du Paris SG (29 réalisations au compteur), Lens (25) ou Strasbourg (24). Les Dogues auraient peut-être eu plus de réussite dans la finition s'ils avaient pu compter sur Luiz Araujo (25 ans). Le Brésilien sortait en effet de son exercice le plus abouti depuis son arrivée en France à l'été 2017, auréolé d'un titre de champion de France et d'un Trophée des Champions (6 réalisations toutes compétitions confondues).

La suite après cette publicité

L'Auriverde, vendu pour environ 10 M€ cet été à Atlanta United, aurait donc pu rendre de fiers services à Jocelyn Gourvennec et ses hommes. Il suffit de jeter un œil sur ses débuts de l'autre côté de l'Atlantique pour s'en convaincre. En l'espace de trois mois, il s'est déjà parfaitement adapté à son nouvel environnement. «J'essaie toujours de travailler avec le sourire. Je suis footballeur. Tout ce que j'ai dans ma vie aujourd'hui, c'est grâce au football, alors j'essaie de rendre cette joie au football», a-t-il récemment confié au site officiel du club.

De belles stats

Ses statistiques ne mentent pas. En 15 apparitions en Major League Soccer (1 156 minutes de jeu), l'ancien de São Paulo, qui affiche un taux de 79,6% de passes réussies, a déjà inscrit quatre buts, dont un magnifique au terme d'un rush endiablé contre Cincinnati (4-0), et délivré quatre passes décisives. Un joli bilan pour le gaucher, élu joueur du match contre l'Inter Miami (2-1) après un coup franc plein de malice placé sous le mur et une offrande millimétrée pour Josef Martinez. De quoi séduire son nouveau public et les observateurs locaux.

«Nous avons beaucoup de chance de l'avoir ici à Atlanta. Il est très talentueux, très technique et nos adversaires en championnat ont les pires difficultés à lui prendre le ballon, nous a ainsi confié Mike Conti, journaliste pour Sports Radio 92.9 The Game à Atlanta. Il a fait preuve de maladresse dans la zone de vérité à ses débuts, mais la chance a tourné sur les derniers matches. Il est évident qu'il s'agit d'un joueur bien supérieur au niveau moyen de la Major League Soccer, Atlanta est très content de l'avoir.» Un sentiment partagé par Doug Roberson, journaliste pour The Atlanta Journal-Constitution.

Intégration réussie

«Je trouve que Luiz a très bien commencé avec Atlanta United. C'est dur d'arriver dans un nouveau pays, un nouveau championnat, un nouveau club, avec de nouveaux coéquipiers et d'être efficace. Il a parfois été malchanceux, face à de bons gardiens. Mais il a marqué quelques buts, délivré quelques passes décisives. Il s'est bien adapté. Arriver en Major League Soccer est difficile pour beaucoup de joueurs, avec les voyages très longs, les pelouses tantôt synthétiques tantôt naturelles, les stades tantôt énormes tantôt plus petits, des obligations médiatiques qu'il n'y a pas ailleurs. Mais, pour l'instant, il s'en sort très bien», a-t-il expliqué avant de poursuivre.

«Il s'est très bien intégré grâce au clan sud-américain très important du côté d'Atlanta, avec des Argentins et des Vénézuéliens qui jouent dans le secteur offensif avec lui. Sur et en dehors des terrains. Il doit maintenant montrer qu'il peut, s'il le faut, porter l'équipe. Techniquement, il a un niveau très élevé par rapport aux autres joueurs de MLS. S'il continue comme ça, qu'il ne se blesse pas et qu'Atlanta garde son organisation, il risque de faire une très bonne saison prochaine. Je pense qu'il a un avenir radieux avec Atlanta United».

Une autre offre en L1

Son entourage valide complètement. «Les premiers mois de Luiz à Atlanta ne pouvaient pas être meilleurs. Il est arrivé très tranquillement. La présence de joueurs sud-américains l'a énormément aidé. Tactiquement, il s'est très rapidement intégré. Il se sent très bien là-bas. Le public l'a rapidement adopté. Il est heureux. Il avait d'autres offres cet été, mais le choix de rejoindre les États-Unis s'avère aujourd'hui très bon, tant financièrement que sportivement. Le projet, très ambitieux, n'en est qu'à ses débuts et l'a convaincu. Il ne lui restait qu'un an de contrat à Lille, le moment était venu de prendre une décision. Et le choix se révèle bon», nous a expliqué son représentant Fernando Araujo, avouant qu'il avait reçu une offre d'un autre club de Ligue 1 avant d'opter pour Atlanta.

Le plus souvent utilisé sur l'aile droite par son manager Gonzalo Pineda, pour pouvoir rentrer dans l'axe sur son pied gauche, l'ancien de São Paulo, qui évolue occasionnellement dans l'axe, s'entend très bien sur le pré avec Brooks Lennon, latéral droit ex-international U20 américain, et Matheus Rosseto, milieu de terrain brésilien. Il aura l'occasion de confirmer ses premiers pas réussis lors des play-offs, face à New York City, puisque son Atlanta a terminé à la 5e place du classement de la Conférence Est sur la saison régulière. Lille, pendant ce temps-là, prie pour que ses attaquants (hormis Jonathan David, déjà très performant) se décoincent...

Plus d'infos

Commentaires