Copa del Rey : le FC Barcelone s'offre une incroyable remontada contre le Séville FC !

Battu 2-0 par Séville en Andalousie en demi-finale aller de Copa del Rey, le FC Barcelone a arraché un succès 2-0 en toute fin de rencontre lors du match retour. Avec une nouvelle réalisation en prolongation de Martin Braithwaite, le FC Barcelone obtient finalement son ticket pour la finale (3-0).

Martin Braithwaite buteur avec le FC Barcelone contre le Séville FC
Martin Braithwaite buteur avec le FC Barcelone contre le Séville FC ©Maxppp

C'était une place en finale que se disputaient le FC Barcelone et le Séville FC ce mercredi soir. Après une victoire 2-0 à l'Estadio Ramón Sánchez Pizjuán, les Andalous se présentaient en position de force au moment d'aborder ce match retour. Sous pression, le FC Barcelone décidait de s'organiser 3-5-2 pour réaliser sa mission remontada. Marc-André ter Stegen prenait place dans les buts derrière Oscar Mingueza, Gerard Piqué et Clément Lenglet. Sergino Dest et Jordi Alba assuraient les rôles de pistons tandis que Frenkie de Jong, Sergio Busquets et Pedri se retrouvaient dans l'entrejeu. Enfin, Lionel Messi et Ousmane Dembélé étaient associés en attaque. De son côté, le Séville FC optait pour un 4-3-3 classique avec Tomas Vaclik comme dernier rempart derrière Aleix Vidal, Jules Koundé, Diego Carlos et Marcos Acuna. Oliver Torres, Fernando et Joan Jordan évoluaient dans l'entrejeu tandis que Suso, Luuk de Jong et Youssef En-Nesyri constituaient le trident offensif.

La suite après cette publicité

Le FC Barcelone a débuté fort ...

Voulant remonter son retard, le FC Barcelone insistait dans les premières minutes de jeu et profitait des espaces laissés par le Séville FC. Servi en retrait plein axe devant la surface, Sergio Busquets déclenchait un tir puissant qui terminait dans les gants de Tomas Vaclik (10e). Sergino Dest trouvait ensuite Ousmane Dembélé dans une situation similaire. Le tir puissant du Français était contré en corner (11e). À force de pousser, les Catalans parvenaient à vite marquer. Lionel Messi trouvait sur la gauche de la surface Ousmane Dembélé qui se manquait tout d'abord, mais conservait le ballon avant de frapper fort sous la barre de Séville (1-0, 12e). La vague catalane continuait de déferler sur la surface andalouse. En apnée, les Rojiblancos avaient besoin de respirer. Aleix Vidal tentait alors sa chance, mais son tir contré était ensuite capté par Marc-André ter Stegen (16e). Suso se fendait ensuite d'un centre dangereux (20e) avant que Marcos Acuna s'illustre d'une belle percée (23e). Mieux, Séville parvenait à faire mal en contre et sortait enfin la tête de l'eau.

Malgré tout, la maîtrise était barcelonaise. Trouvé par Lionel Messi sur la gauche de la surface, Jordi Alba centrait fort devant le but et Marcos Acuna se jetait pour donner de l'air à son équipe en contrant en corner (31e). Trouvé dans l'axe à 25 mètres du but, Pedri envoyait un missile à droite du but (32e). Lionel Messi insistait sur la gauche de la surface et prenait le meilleur sur Tomas Vaclik d'un lob. Marcos Acuna sauvait les siens d'un retour juste devant sa ligne (33e). Insistant, le FC Barcelone ne voulait pas lâcher le moindre mètre à Séville. Le trio Messi - Dembélé - Pedri faisait des ravages dans une défense andalouse totalement dépassée. Finalement, la mi-temps arrivait à pic pour le Séville FC qui n'était mené que d'un but et conservait l'avantage acquis lors du match aller.

... et a arraché la prolongation !

Au retour des vestiaires, le FC Barcelone continuait de porter le danger sur le but adverse. Séville pouvait heureusement compter sur un Jules Koundé inspiré et qui réalisait quelques belles interventions (47e et 50e). Séville optait alors pour un triple remplacement avec Ivan Rakitic, Karim Rekik et Jesus Navas qui entraient en jeu en lieu et place de Marcos Acuna, Aleix Vidal et Luuk de Jong (54e). Densifiant son milieu de terrain, le Séville FC tenait bien plus le ballon et Lucas Ocampos prenait ensuite la place d'Oliver Torres (62e). Antoine Griezmann remplaçait de son côté Sergino Dest (63e) pour apporter une solution offensive. Lancé sur la droite, Ousmane Dembélé centrait fort vers le second poteau et trouvait Jordi Alba totalement seul. Son tir venait mourir sur la barre transversale (66e).

Un avertissement pour Séville qui venait annoncer une fin de match animée. Mais alors qu'on ne s'y attendait pas, Lucas Ocampos obtenait un penalty suite à une obstruction d'Oscar Mingueza (72e). L'Argentin tentait de transformer la sentence, mais son tir vers la gauche du but était capté par Marc-André ter Stegen qui maintenait le FC Barcelone en vie (73e). Remotivé par le sauvetage de son gardien, le FC Barcelone jetait alors ses dernières forces dans la bataille. Outre une lourde frappe d'Ousmane Dembélé (85e) et un tir contré de Lionel Messi (87e), le FC Barcelone ne parvenait pas à se montrer efficace. Avec une faute devant sa surface en fin de match, Fernando était exclu suite à un second carton jaune (90e +2e). Le coup franc était frappé par Lionel Messi, mais il était contré au-dessus du but (90e +3). Sur le corner qui suivait, Gerard Piqué devenait le héros de la soirée en arrachant la prolongation sur un centre d'Antoine Griezmann (2-0, 90e +4).

Le Barça l'emporte finalement !

Le scénario était cruel pour Séville qui manquait la qualification pour quelques secondes et devait jouer la prolongation à dix contre onze. Galvanisé par ce deuxième but précieux, le FC Barcelone repartait de l'avant et Lionel Messi mettait Diego Carlos ainsi que Karim Rekik en difficulté (92e). Les Andalous craquaient dans la foulée pour la troisième fois de la partie. Jordi Alba partait sur la gauche et centrait fort devant le but. Martin Braithwaite marquait d'une tête plongeante (3-0, 95e). Au fond du trou, Séville continuait de subir, mais l'espoir était encore permis puisqu'un but suffisait aux joueurs de Julen Lopetegui pour se qualifier. Passé tout proche d'obtenir un penalty suite à une main de Clément Lenglet dans la surface (99e), le Séville FC collectionnait les cartons. L'adjoint de Julen Lopetegui ainsi que Luuk de Jong déjà sorti du terrain étaient exclus.

Profitant de sa supériorité numérique, le FC Barcelone maîtrisait la fin de match et a failli perdre Gerard Piqué sur blessure (108e). Finalement, le genou du défenseur a tenu comme la défense catalane. Réussissant sa remontada contre le Séville avec cette victoire 3-0, le FC Barcelone obtient son ticket pour la finale de la Copa del Rey et affrontera le vainqueur de Levante - Bilbao (1-1 au match aller). Une victoire qui vient à point nommé puisque les joueurs de Ronald Koeman tenteront une nouvelle remontada dans exactement 7 jours contre le Paris Saint-Germain. La mission sera autrement plus ardue pour les Blaugranas.

Plus d'infos

Commentaires