OL : Memphis Depay force son départ vers le FC Barcelone

L'attaquant néerlandais de l'Olympique Lyonnais veut à tout prix rejoindre le FC Barcelone cet été.

Memphis Depay lors d'un amical
Memphis Depay lors d'un amical ©Maxppp

On a là le feuilleton qui risque d'animer les prochaines semaines, tant du côté de l'OL que du FC Barcelone. Le club catalan a fait de l'attaquant sa priorité pour renforcer son secteur offensif. « Nous devons juste voir ce qui va se passer. Je rentre au club demain, nous verrons. Je n'ai pas beaucoup entendu parler de mon agent. Je sais qu'il y a de l'intérêt, mais je n'ai pas grand-chose à dire à ce sujet, car je n'en sais pas grand-chose », dévoilait Memphis Depay lundi soir, après un match de sa sélection.

La suite après cette publicité

Mardi soir, à l'antenne de RMC Sport, Juninho s'offrait une grosse mise au point sur ce dossier. « Il a 26 ans et il y a le Barça dernière, donc aujourd’hui il est en position de force parce qu’il est en fin de contrat. Si une proposition du Barça arrive, on va réfléchir. Mais on peut le garder sportivement et le perdre libre. [...] Memphis n’a rien demandé. Avant qu’il parte (pour rejoindre sa sélection), je lui ai posé la question par rapport au Barça. Il m’a dit non (qu’il n’avait rien reçu) », a ainsi confié le directeur sportif brésilien.

Aulas fait barrage

Pourtant, si on se fie aux informations dévoilées par Mundo Deportivo ce mercredi, le Néerlandais est bel et bien séduit par le projet du FC Barcelone, où il retrouverait Ronald Koeman, qu'il a connu avec la sélection néerlandaise. Le média catalan explique que l'attaquant force pour rejoindre la Catalogne. S'il n'ira vraisemblablement pas au clash avec le club rhodanien, il n'a qu'une idée en tête : rejoindre l'écurie de Liga. Les déclarations du joueur citées ci-dessus sont aussi considérées comme un moyen de pression vis à vis de l'OL pour le média.

Toujours selon la publication ibérique, il ne veut pas entendre parler de prolongation avec l'OL, alors que son contrat expire dans un an. Le seul obstacle dans cette histoire n'est autre que Jean-Michel Aulas, qui se montrerait assez dur dans les négociations avec ses homologues du FC Barcelone. Les Barcelonais estiment que l'ancien Red Devil vaut un montant situé entre 20 et 25 millions d'euros, ce qui ne serait pas suffisant pour le président rhodanien. Josep Maria Bartomeu et compagnie savent donc à quoi s'en tenir.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires