Stade Rennais : Bruno Genesio répond à ses courtisans

Bruno Genesio, l'entraîneur su Stade Rennais
Bruno Genesio, l'entraîneur su Stade Rennais ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les bons résultats du Stade Rennais attirent l'œil. Il n'y a pas que les joueurs de l'effectif qui sont scrutés par de plus grands clubs. Bruno Genesio aussi est courtisé. Le technicien, présent au club depuis le mois de mars 2021, est dans le viseur d'écuries anglaises comme Everton, Tottenham et Wolverhampton, mais également espagnoles comme Valence et la Real Sociedad. Sous contrat jusqu'en 2023, il ne semble pas pressé de partir de Bretagne, comme l'indique en conférence de presse, répondant aux rumeurs au passage. «Concernant toutes les informations sur moi et les joueurs, il faut toujours prendre du recul et se consacrer au travail. Info ou intox, je n’en sais rien du tout. Je n’ai aucune info concrète sur quoi que ce soit. Ce que je sais, c’est que je suis bien au Stade Rennais, il reste neuf matchs à jouer cette saison et j’ai encore un an de contrat. Je ne fais pas attention à ces choses.»

Relancé sur le sujet, Genesio préfère botter en touche, même lorsqu'il s'agit d'une potentielle prolongation de contrat. Des négociations auraient en effet débuté il y a quelques semaines. «Ce qui m’intéresse c’est de me consacrer sur mon travail pour qu’on soit le plus performant possible jusqu’à la fin de la saison. Le reste, ça vient naturellement une fois qu’on a fait notre travail. On en a déjà parlé avec Florian Maurice (directeur sportif, ndlr) et le président Nicolas Holveck. On évoque ces choses mais il n’y a rien de concret. Il n’y a pas une urgence absolue» calme le Lyonnais de cœur ce vendredi. Il ne semble pas non plus pressé de découvrir un autre championnat européen.« Je ne suis pas dans ce raisonnement, je suis venu ici pour un projet. Trois choses sont importantes dans mon métier: le projet sportif, le projet humain et la projection qu’on peut avoir sur nos ambitions personnelles. Je suis heureux d’être là, tout se passe bien. Évidemment, tout le monde aime le foot anglais et tout le monde a envie un jour de jouer ou d’entraîner là-bas. Mais je suis pleinement dans le projet du Stade Rennais et je n’ai pas de raison de penser à autre chose, ni maintenant ni dans un avenir très proche, au contraire.» Voilà qui a le mérite d'être clair.

Plus d'infos

Commentaires