Ligue des Champions : le PSG va prendre du lourd en huitièmes !

Battu 2 buts à 1 par Manchester City, le club de la capitale est qualifié pour les huitièmes de finale, mais il est assuré de terminer deuxième de son groupe. De quoi lui promettre un tour suivant très difficile.

Le trophée de la Ligue des Champions exposé à Budapest
Le trophée de la Ligue des Champions exposé à Budapest ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sentiment très mitigé ce jeudi matin dans les rangs du Paris Saint-Germain. Certes, les Rouge-et-Bleu sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, mais ils n’ont pas vraiment donné l’impression d’être une équipe digne du statut de grand favori à la victoire finale que tous les observateurs ont bien voulu leur accorder au début de la compétition.

Une grossière erreur en toute fin de match à Leipzig et une prestation insipide hier à Manchester et vous obtenez un PSG condamné à se contenter de la deuxième place de son groupe. Au tour suivant, le club de la capitale affrontera donc un premier de poule. Pour beaucoup, il sera un des adversaires à éviter, mais les Parisiens peuvent également se faire du souci.

Ça s’annonce très compliqué

Car s’il reste encore une journée à disputer, Paris connaît déjà quatre adversaires potentiels, assurés de terminer à la première place de leur groupe : Liverpool, l’Ajax Amsterdam, le Bayern Munich et Manchester United. Et ce n’est pas tout. Les groupes D et H vont également réserver du lourd pour les Franciliens puisque ce sera : le Real Madrid ou l’Inter Milan et Chelsea ou la Juventus.

Parmi tous ces cadors, les Red Devils, la Juventus et l’Ajax sont peut-être les adversaires les plus accessibles à première vue. Et encore. À l’instar de ce qu’il s’est passé en 2019 quand Ole Gunnar Solskjaer avait succédé à José Mourinho, une équipe peut se transformer avec l’arrivée d’un nouveau coach. La Vieille Dame reste une équipe habituée aux joutes européennes.

Quant aux Lanciers, ils ont peut-être un effectif moins clinquant, mais leur collectif est impressionnant (ils ont torpillé le Borussia Dortmund 4-0 et 3-1) et ils peuvent surtout compter sur le co-meilleur buteur de la compétition (Sébastien Haller avec 9 buts) et le feu follet brésilien Antony. Enfin, des formations telles que Salzbourg, Séville ou Wolfsbourg peuvent encore terminer premières du groupe G. Autant dire qu’elles seraient le tirage le plus « facile ». Mais Lille est actuellement leader de cette poule et personne ne souhaite aux Dogues de flancher lors de la dernière journée.

Plus d'infos

Commentaires