Ronald Araujo est furieux contre le FC Barcelone

Par Maxime Barbaud
2 min.
Ronald Araujo, le capitaine du FC Barcelone @Maxppp

Mécontent de son traitement après l’élimination du FC Barcelone en Ligue des Champions, Ronald Araujo a des reproches à faire à son club. Un pas de plus vers le divorce en fin de saison.

Les conséquences d’une élimination en Ligue des Champions ont parfois des conséquences particulièrement lourdes. Ronald Araujo est en train de l’apprendre à ses dépens. Désigné comme principal fautif dans la désillusion face au PSG (1-4) pour avoir laissé ses partenaires à dix contre onze dès la demi-heure de jeu, et même vilipendé publiquement par Ikay Gündogan, l’Uruguayen connait un déclassement impressionnant aux yeux du FC Barcelone et de sa direction.

La suite après cette publicité

Cette dernière est complètement en train de changer son fusil d’épaule à son sujet. Jusque-là, il était intransférable et un véritable cadre. Cet hiver, le Barça a même repoussé les avances du Bayern Munich, dont l’offre était évaluée à 80 M€. Une offre logiquement repoussée tant le joueur de 25 ans est un membre important de l’équipe et le leader de la défense. Les avis ont complètement changé en moins d’une semaine. Araujo sera vendu en cas de bonne offre.

À lire Villarreal : le tacle de Marcelino à Xavi

Araujo aussi a des reproches à faire au Barça

Non seulement la performance de l’international uruguayen a joué mais les Blaugranas voient aussi en sa vente une manière de renflouer les caisses. L’argent de ce transfert pourrait les aider dans d’autres dossiers comme celui de Bernardo Silva. Araujo est quant à lui en train de se faire une raison, d’après la presse catalane. Selon Sport, le divorce est acté dans sa tête. Son entourage est en train de faire passer le message, indiquant que la dernière proposition de prolongation n’avait pas du tout été satisfaisante.

La suite après cette publicité

Alors qu’il est arrivé jeune, Ronald Araujo aurait toujours été mal considéré par la direction du Barça, malgré ses progrès et son statut toujours plus important dans l’équipe. Il ne bénéficierait pas d’un salaire en rapport avec son importance, lui qui n’a pas rechigné à baisser ses émoluments pour les besoins de l’institution. Ce sont les reproches émis par le clan d’un joueur sous contrat jusqu’en 2026. Voilà qui devrait profiter à d’autres. Les courtisans savent ce qu’il en est de ce dossier.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité