Rayo Vallecano : Luca Zidane a convaincu tout le monde

Luca Zidane s'est mis les observateurs du foot espagnol dans la poche pendant les play-offs de montée en Liga avec le Rayo Vallecano.

Luca Zidane avec le Rayo
Luca Zidane avec le Rayo ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Rayo Vallecano jouera en première division la saison prochaine. Et c'est en partie grâce à Luca Zidane, son gardien. Alors que son frère aîné Enzo vient de rejoindre Rodez en Ligue 2, le deuxième de la fratrie devrait lui redécouvrir l'élite du football espagnol, qu'il avait (très brièvement) pu découvrir avec le Real Madrid. Pendant ces quatre rencontres de play-offs de montée en Liga, Luca Zidane a effectivement affiché un très bon niveau, et ce alors qu'il est remplaçant habituellement, puisque le poste de titulaire revient à Stole Dimitrievski, actuellement à l'Euro avec la Macédoine du Nord.

Une petite pige dans les cages bien réussie pour le Français. En demi-finales face à Leganés, il avait particulièrement bon, notamment lors du match aller, réalisant jusqu'à trois interventions décisives sur sa ligne qui avaient permis aux siens de l'emporter 3-0 et donc d'être relativement tranquilles pour le retour. Un deuxième match au cours duquel il avait été assez peu sollicité. En revanche, lors de la finale aller, les choses ne s'étaient pas forcément bien passées pour lui. Il aurait effectivement pu faire mieux sur les deux buts alors encaissés par le club du sud de la capitale espagnole...

Une prestation saluée par les médias

Mais dimanche soir, il a encore répondu présent, dissipant les quelques doutes de l'aller. Il n'a pas eu besoin de sortir des arrêts d'un autre monde, mais il a répondu présent lorsqu'il a fallu, toujours serein sur sa ligne et impérial dans le jeu aérien. Le quotidien AS lui attribue les trois piques dans ses notes de la rencontre, soit la note la plus élevée, qu'il partage avec bon nombre de ses coéquipiers. Marca va même jusqu'à évoquer « un match mémorable face à Girona ».

Un joli pas en avant dans la carrière du portier qu'on avait pu voir chez les équipes de jeunes de la France, et qui nous confiait récemment dans un entretien exclusif toujours rêver des Bleus. Reste maintenant à savoir s'il continuera d'être remplaçant habituel la saison prochaine en Liga ou si ces rencontres de play-offs lui permettront de déboulonner Dimitrievski. Plutôt bon à l'Euro, ce dernier risque d'ailleurs de taper dans l'œil de clubs un peu plus huppés, ce qui pourrait laisser le poste de numéro 1 libre...

Plus d'infos

Commentaires