Angel Di Maria pousse pour l'arrivée de Papu Gomez au PSG !

Papu Gomez et l'Atalanta, c'est bientôt terminé. Et à l'heure où l'Argentin tente d'obtenir un départ en janvier, son compatriote milite pour sa venue en France.

Alejandro Gomez, le milieu offensif de l'Atalanta
Alejandro Gomez, le milieu offensif de l'Atalanta ©Maxppp

Alejandro Papu Gomez et l’Atalanta sont en train de divorcer. Presque sept ans après son arrivée à Bergame, le milieu offensif argentin de 32 ans n’a plus envie d’évoluer sous les ordres de Gian Piero Gasperini. La raison ? Un désaccord entre le joueur et son coach lors du match de Ligue des Champions contre Midtjylland (1-1). Remplacé à la pause, l’ancien pensionnaire de Catane fait depuis les gros titres en Italie.

La suite après cette publicité

La presse a récemment évoqué un départ dès le mois de janvier pour un joueur dont le bail court jusqu’en 2022. Auteur de cinq buts et quatre passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, Papu Gomez avait ensuite lâché un message mystérieux sur les réseaux sociaux. « Chers fans de l’Atalanta, je vous écris parce que je n’ai aucun moyen de me défendre et de vous parler. Je voulais juste vous dire que quand je partirai, vous saurez toute la vérité. Vous me connaissez et vous savez qui je suis. Je vous aime. Votre capitaine. »

Papu Gomez veut rebondir dans un grand club

Ce matin, la Gazzetta dello Sport en a remis une couche. Bien décidé à plier bagage, Gomez, qui joue plutôt derrière un attaquant en 9 et demi, souhaiterait carrément être libéré de son contrat. Ce qui serait une aubaine pour ses courtisans. Mais ce n’est pas tout. Annoncé dans le viseur du Torino et d’Al Nassr (les Emiratis offraient un contrat de 2 ans et un salaire de 6 M€/an), Papu Gomez plait aussi à l’Inter, à l’AC Milan et à l’AS Roma.

Cependant, le journal au papier rose nous apprend qu’un certain Angel Di Maria pousserait pour que son compatriote débarque au Paris Saint-Germain ! Papu Gomez y sera-t-il sensible ? Une chose est sûre : le droitier veut rebondir dans un club compétitif afin d’avoir ses chances de pouvoir disputer la prochaine Copa América, qui se tiendra conjointement en Argentine et en Colombie.

Plus d'infos

Commentaires