Copa América : victoire polémique du Brésil, le Pérou arrache le nul face à l'Équateur

Rapidement menée au score par la Colombie, la Seleção a réussi à l'emporter (2-1), mais sa victoire fait polémique. De son côté, le Pérou est revenu de très loin contre l'Équateur (2-2).

Les Brésiliens célèbrent le but de la victoire
Les Brésiliens célèbrent le but de la victoire ©Maxppp

Vainqueur de ses deux premiers matches (3-0 contre le Venezuela, 4-0 face au Pérou) dans cette phase de poules de la Copa América, le Brésil abordait sereinement ce choc face à la Colombie. Un optimisme renforcé par les performances peu glorieuses des Cafeteros (1 nul, 2 défaites). Et pourtant. À la surprise générale, la Colombie a bien failli créer la surprise.

La suite après cette publicité

Très solides en défense, les partenaires de Juan Cuadrado ont rapidement pris l’avantage sur la Seleção grâce à un but somptueux de Luis Diaz. Sur un centre de Cuadrado, l’ailier du FC Porto a crucifié Weverton d’un retourné magistral (0-1, 10e). Un but qui permettait aux siens de revenir à hauteur de la Canarinha au classement (6 points chacun). Un scénario idéal pour les Colombiens, qui se sont ensuite regroupés pour défendre leur avantage bec et ongle.

Les Auriverdes avaient alors une énorme possession de balle (70%), mais se montraient incapables de percer la muraille adverse. Positionnés sur les ailes, Richarlison et Everton n’ont apporté quasiment aucune solution et Neymar se retrouvait trop esseulé au milieu de la défense colombienne pour faire la différence. Une domination stérile en somme. Et puis ce fut le tournant du match.

Une égalisation qui a rendu fous les Colombiens

À douze minutes de la fin du temps réglementaire, Roberto Firmino a profité d’un excellent centre de Renan Lodi pour égaliser (1-1, 78e). Une action polémique qui a rendu fous les Cafeteros. La raison ? Avant le centre de Lodi, le ballon a rebondi sur l’arbitre avant de revenir dans les pieds de Paqueta qui a ensuite décalé Lodi. Les Colombiens ont alors protesté pendant plusieurs minutes, réclamant l’annulation du but. En vain.

Des protestations qui ont provoqué un temps additionnel XXL au cours duquel Casemiro a inscrit le but de la victoire sur un service de Neymar (2-1, 90e +10) ! Un scénario cruel pour les Colombiens, deuxièmes du classement, à égalité de points avec le Pérou (qui a arraché le nul 2-2 face à l'Équateur après avoir été mené 2-0), mais avec un match en moins. De son côté, le Brésil poursuit son sans-faute en trois rencontres et est assuré de terminer cette phase de poules à la première place.

Plus d'infos

Commentaires