Ligue 1 : l'OM s'impose timidement sur la pelouse de Lorient

Pour le compte de la 8e journée de Ligue 1, L'Olympique de Marseille est allé s'imposer sur le plus petit des scores à Lorient au terme d'un match poussif (0-1). Unique buteur de la rencontre, Leonardo Balerdi a inscrit son premier but en Ligue 1 sous le maillot marseillais. Une victoire qui permet à l'OM de grimper provisoirement à la 4e place du classement.

Leonardo Balerdi sous les couleurs de l'OM
Leonardo Balerdi sous les couleurs de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

L’Olympique de Marseille se déplaçait ce samedi sur la pelouse du FC Lorient dans un match ô combien important pour les deux équipes. En ce qui concerne les Marseillais, il s’agissait aujourd’hui de réagir après une défaite frustrante dans les derniers instants du match face à l’Olympiakos mercredi, pour leur retour en Ligue des Champions. D’autant plus qu’en cas de victoire ce samedi, les hommes d’André Villas Boas pouvaient provisoirement revenir à hauteur du Stade Rennais (3e, 15 points ). Si les Phocéens avaient la pression cet après-midi, c’était également le cas des Lorientais. Malgré leur victoire la semaine passée sur la pelouse du Stade de Reims (1-3), les Bretons, 17e au coup d’envoi, se devaient de s’éloigner de la zone de relégation.

Pour ce faire Christophe Pelissier optait pour un 4-4-2 assez classique. L’éternel Jérémy Morel était bien présent dans le couloir gauche de la défense. Les virevoltants Yoane Wissa et Terem Moffi étaient également de la partie côté lorientais. André Villas Boas changeait quant à lui bien des choses par rapport au dernier onze titulaire en LdC mercredi. Si Steve Mandanda, le grand sauveur de l’OM ces derniers temps, occupait une nouvelle fois les buts, Michaël Cuisance était lui aligné en lieu et place de Dimitri Payet, suspendu. Boubacar Kamara récupérait quant à lui le poste de milieu défensif, laissant place en charnière centrale au duo Alvaro Gonzalez - Leonardo Balerdi.

Balerdi ouvre son compteur en Ligue 1

Dans un début de match compliqué pour les deux équipes, Leonardo Balerdi se créait la première réelle occasion du match en claquant une tête, néanmoins bien repoussée des deux points par Paul Nardi (8e). Outre cette parade, il ne se passait pas grand chose. Si les Lorientais tentaient en vain de réagir, c’était au au milieu de terrain que la bataille faisait rage dans cette rencontre. Une rude bataille qui voyait assez souvent les Marseillais sortir vainqueurs. Mais à l’image d’un Thauvin maladroit dans le dernier geste, les visiteurs n’arrivaient à conclure leurs opportunités dans ce premier acte (21e, 25e, 28e, 36e). Malgré quelques beaux mouvements de part et d’autre, les deux équipes rentraient au vestiaire sur un score nul et vierge (0-0). Comme très souvent cette saison, les Bretons rentraient bien mieux dans leur deuxième mi-temps et se créaient d’entrée une occasion de but par l’intermédiaire de Terem Moffi qui manquait cependant de lucidité dans le dernier geste (47e).

L’attaquant nigérian que l’on retrouvait cinq minutes plus tard à l’origine de la plus grosse opportunité du match. Ce dernier servait parfaitement Quentin Boisgard dans la surface. Le milieu de terrain de 23 ans déclenchait une frappe croisée qui voyait le poteau de Steve Mandanda repousser le cuir. Pas vernis, les joueurs lorientais voyaient le sort s’acharner contre eux peu avant l’heure de jeu. Sur un coup-franc bien enveloppé par Thauvin, Nardi appréciait mal la trajectoire du ballon et se faisait surprendre dans son dos par la subtile tête croisée de Leonardo Balerdi qui permettait à l’OM d’ouvrir le score contre le cours du jeu dans cette seconde période (0-1, 55e). Malgré ce but, les hommes de Pelissier ne se démontaient pas et n’étaient pas loin d’égaliser mais ni Boisgard ni Wissa ne trouvaient le fond des filets (65e). Les hommes d'AVB voyaient les locaux tenter le tout pour le tout pour revenir au score et décidaient de taper du poing sur la table à dix minutes du terme. Mais une nouvelle fois, ni Sanson, ni Thauvin, ne parvenait à creuser l'écart (80e, 81e). Au terme d'un match peu maitrisé, ce sont bien les joueurs de la Canebière qui s'imposaient sur le plus petit des scores. Une victoire qui permet aux hommes d'AVB de reprendre confiance et ainsi revenir à hauteur de Rennes au classement.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires