OM-PSG : les notes du match

En marge d'un Classique très attendu en clôture de cette 11e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain n'ont pas réussi à se départager et se séparent sur un score nul et vierge (0-0).

William Saliba en action sous le maillot de l'OM
William Saliba en action sous le maillot de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

En clôture de la 11ème journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain pour un Classique forcément très attendu. Vainqueur facile (4-1) du FC Lorient dimanche dernier, l'OM rêvait de se payer le scalp de l'ogre parisien ce soir. De son côté, le PSG victorieux difficilement d'Angers (2-1) vendredi dernier espérait montrer son meilleur visage face à l'ennemi marseillais. Pour ce choc, Jorge Sampaoli alignait un 3-2-4-1 avec Milik en attaque. Mauricio Pochettino optait pour un 4-2-3-1 avec les quatre fantastiques Di Maria, Neymar, Messi et Mbappé. Le Vélodrome sifflait copieusement le nom de l'Argentin à l'annonce des compositions d'équipes. Dès les premiers instants du match, l'OM mettait la pression sur les buts parisiens et Milik à la réception d'un coup franc frappé par Payet ne cadrait pas sa tête (4e). Le PSG pensait ouvrir le score à la 14ème suite à un but contre son camp de Luan Peres, mais la VAR refusait logiquement le but pour une position de hors-jeu de Neymar. Sept minutes plus tard, l'OM pensait à son tour ouvrir le score par Milik mais Lirola se trouvait en position de hors-jeu au début de l'action (21e).

Cinq minutes plus tard, les hommes de Pochettino se procuraient une belle opportunité. Sur la gauche, Di Maria distillait un bon centre dévié par Saliba pour Messi dont la tête était déviée en corner par Lopez (26e). Le Paris SG poussait et Di Maria lançait Mbappé qui butait sur Lopez. Le portier olympien s'interposait dans la foulée devant Neymar et sauvait les siens (31e). Juste avant la pause, le PSG devait composer avec la sortie prématurée de Marco Verratti touché à la hanche (45+5). Au retour des vestiaires, le Paris Saint-Germain évoluait rapidement à dix avec l'expulsion d'Hakimi suite à une faute à l'entrée de la surface sur Under (56e). Juste après l'heure de jeu, les hommes de Sampaoli manquaient l'ouverture du score. Sur la gauche, Payet distillait un bon centre pour Ronger dont la tête croisée filait juste à côté (65e). Dans le dernier quart d'heure, l'OM poussait et Lirola centrait pour De la Fuente seul face à Navas qui manquait sa volée (77e). Avec ce résultat nul (0-0), le PSG comptait sept longueurs d'avance sur le RC Lens en tête de la Ligue 1. De son côté, l'Olympique de Marseille grimpait à la quatrième place.

Revivez le film de la rencontre

L'homme du match : Saliba (7,5) : une première mi-temps très solide de sa part durant laquelle il a souvent compensé le manque de vitesse de ses partenaires de la défense. À la pause, il avait remporté la plupart de ses duels (2/3) tout en étant précis dans ses transmissions (97 % de passes réussies). Il est tout de même pris par la vitesse de Mbappé, qui s'est finalement incliné face à Lopez (31e). Alors que Mbappé partait seul au but, il fait un tacle magnifique sur ce dernier pour sauver son équipe (83e). Une nouvelle très bonne prestation de sa part. Comme Caleta-Car, il a récupéré 4 ballons, pour seulement deux perdus.

OM

- Lopez (6) : il sort bien dans les pieds de Mbappé (10e). Alors que le ballon est dans les airs au niveau de ses six mètres, il ne sort pas et laisse Messi reprendre le ballon de la tête. Il se rattrape tout de même en claquant le ballon en corner (26e). Il fait une double parade très importante, d'abord face à Mbappé puis Neymar (31e). Les Parisiens ayant été rapidement réduits à 10, il a vécu une seconde mi-temps plutôt tranquille et n'a pas réellement été inquiété.

- Rongier (6,5) : il se fait prendre par l'appel de Di Maria dans son dos, alors que l'Argentin pouvait adresser un centre dangereux dans la surface marseillaise (10e). Souvent positionné dans le couloir droit en phase défensive, il a été très agressif sur le porteur du ballon et a remporté beaucoup de duel (6/9 duels gagnés), mais a parfois été en difficulté face aux appels en profondeur de Di Maria. Alors qu'il s'était projeté vers l'avant, il est à la réception d'un centre de Payet, mais sa tête passe tout près de la cage de Navas (65e). Remplacé par De La Fuente (70e), qui élimine Kehrer et envoie un bon ballon pour Ünder au deuxième poteau (75e). Il avait la balle pour ouvrir le score, mais rate totalement sa reprise (77e).

- Saliba (7,5) : voir ci-dessus

- Caleta-Car (7) : il est auteur de deux tacles décisifs qui laissent les Marseillais à 0-0. Tout d'abord sur Hakimi qui était seul dans la surface (34e), puis sur une passe de Verratti alors que Mbappé était dans son dos (39e). Il a été très solide dans les duels (3/4 duels gagnés), tout étant propre dans ses relances (95 % de passes réussies). Une prestation très aboutie du défenseur croate, qui termine la rencontre avec 4 ballons récupérés.

- Peres (6) : pris dans un premier par l'appel de Neymar dans son dos, il revient sur ce dernier et le tacle dans la surface (36e). Il a très souvent été en difficulté face aux appels en profondeur des attaquants Parisiens. Moins en seconde mi-temps, notamment parce que les Parisiens ont rapidement été réduits à 10. Il termine tout de même la rencontre 2 duels gagnés sur 3 disputés, ainsi que 4 ballons récupérés comme ses coéquipiers de la défense.

- Kamara (6) : il envoie une passe parfaite pour Lirola, ce qui amène le but de Milik refusé pour un hors-jeu (20e). Il a été auteur de très bonnes transversales pour orienter le jeu à gauche ou à droite. Le jeune joueur formé à l'OM a énormément travaillé au milieu de terrain. Il a perdu peu de ballons (5), notamment grâce à des transmissions précises (93 % de passes réussies). Remplacé par Gueye (71e).

- Guendouzi (6,5) : il a été hyperactif en première mi-temps, que ce soit à la récupération du ballon (4 ballons récupérés à la pause), mais également à la relance. Tous les ballons passaient par lui et il a essayé d'orienter le jeu de son équipe tant bien que mal, car il manquait souvent de solutions. Il a été un peu moins présent en seconde mi-temps, notamment dans l'impact qu'il a mis dans les duels (7/11 duels gagnés).

- Lirola (6) : bien servi par Kamara, il trouve Milik dans la surface, mais le but du Polonais est refusé pour une position de hors-jeu (20e). Il adresse une nouvelle fois un très bon ballon en profondeur pour Ünder qui file au but (41e). Très actif sur son côté droit, il a tout de même perdu énormément de ballons (12 à la pause). Il envoie un très bon centre pour De La Fuente qui était seul au deuxième poteau, mais ce dernier rate totalement sa reprise (77e).

- Ünder (6) : dans une position excentrée sur la gauche, il tente de surprendre Navas mais sa frappe finit dans le petit filet du gardien parisien (16e). Lancé en profondeur par Lirola il se retrouve en un contre un avec Navas, mais tarde trop et se fait reprendre par Hakimi (41e), il semblait tout de même y avoir hors-jeu au départ de l'action. Une nouvelle fois parti en profondeur, mais cette fois par Payet, il prend le dessus sur Hakimi. Ce dernier, en position de dernier défenseur, fait faute et est expulsé (57e). Seul au deuxième poteau, il reprend de volée un centre de De La Fuente, dévié par Nuno Mendes en corner (75e). Remplacé par Gerson (77e).

- Payet (5,5) : il dépose un coup franc sur la tête de Milik, mais ce dernier ne cadre pas sa tête (4e). On l'a très peu vu en première mi-temps, durant laquelle il n'a pas assez pesé sur le jeu de son équipe. Il lance parfaitement Ünder en profondeur qui prend le dessus sur Hakimi et force ce dernier à faire faute (54e). Il distille un nouveau ballon très intéressant, cette fois-ci à destination de Rongier, dont la tête passe juste à côté du but parisien (65e).

- Milik (5) : à la réception d'un coup franc très bien frappé de Payet, il ne parvient pas à cadrer sa tête alors que Navas n'avait pas bougé (4e). Il pensait avoir ouvert le score, mais son but est finalement refusé pour une position de hors-jeu de Lirola, passeur décisif sur l'action (20e). Très disponible en début de match, il s'est peu à peu éteint et on l'a beaucoup moins vu par la suite. Remplacé par Dieng (77e).

Le classement de la Ligue 1

PSG

  • Navas (6) : Une prise de balle devant la frappe de Guendouzi, et puis c'est tout (90e). Le gardien parisien n'aura rien eu à faire au Vélodrome. Des relances courtes et sans prise de risque pour le Costaricien.

  • Hakimi (3) : discret pendant la première demi-heure, sa première incursion offensive a obligé Caleta-Car à intervenir (34e). Un retour défensif remarquable devant Under (42e). Au duel avec Ünder, il fait faute devant la surface et se fait logiquement expulser, laissant son équipe à dix pendant plus de trente minutes. Un fait de jeu qui écrase sa bonne première période.

  • Marquinhos (6) : une première période correcte où il aura su contenir Milik et Lirola, très actifs sur son axe droit. Il s'est également montré solide dans le jeu aérien (trois ballons gagnés) et dans son placement défensif. En seconde période, malgré la réduction numérique du PSG, il n'aura pas eu beaucoup de mal à défendre devant Milik et Ünder.

  • Kimpembe (5,5) : une erreur de marquage à signaler devant la tête de Rongier (65e), mais sinon, il a rendu une copie propre. À l'instar de Marquinhos, l'expulsion d'Hakimi ne l'aura pas dérangé. Une solidité dans le duel aérien et des relances propres également à signaler (98,4% de passes réussies).

  • Nuno Mendes (3) : des premières prises de balle compliquées. Il offre un coup-franc dangereux à Payet et est entièrement fautif sur le centre de Lirola, mais le but de Milik a finalement été refusé par le VAR. Rien ne s'est arrangé pour lui par la suite, il aura souvent été en retard dans son positionnement et aura perdu beaucoup de ballons sur son côté (7). Le jeu offensif marseillais s'est d'ailleurs souvent porté sur le côté du Portugais.

  • Danilo (4,5) : un début de match intéressant où il aura réussi à sortir quelques ballons (4e, 32e). Il s'est parfois excentré sur la droite pour combiner avec Hakimi. Mais après l'expulsion du Marocain, il a été repositionné en défense centrale où il a su faire parler de son jeu de tête, mais aura été fautif sur le coup-franc de Payet, heureusement dévié par le mur (86e).

  • Verratti (5) : cinq ballons perdus en début de rencontre, mais une bonne récupération en début de rencontre (12e). Il n'a pas pu beaucoup s'exprimer face à l'organisation du bloc marseillais en première période. Un ballon dangereux sur le côté droit en profondeur vers Mbappé à noter (38e). Blessé à la hanche avant la mi-temps, il est remplacé par Gueye (4) , qui n'aura touché que vingt ballons dans cette seconde période, sans rien pouvoir apporter.

  • Di Maria (4) : beaucoup de combinaisons avec Neymar dans ce début de rencontre. Il lance Neymar à deux reprises (15e, 30e), mais cela n'a rien donné. Bien cerné par le milieu de terrain de l'OM, il a eu du mal à trouver son trio d'attaque et a perdu cinq ballons. Il paie l'expulsion d'Hakimi et se fait remplacer par Kehrer (60e).

  • Messi (5) : beaucoup de ballons perdus en début de rencontre. À l'origine de l'action avec Neymar, sa tête à bout portant trouve la transversale. Une deuxième frappe à l'entrée de la surface qui ne donne rien (36e), avant de voir sa frappe enroulée flirter avec le poteau gauche de Lopez (41e). Comme souvent en ce début de saison, il a eu beaucoup de mal à faire des différences dans sa position d'ailier droit et aura été bien pris par Lirola.

  • Neymar (3,5) : il s'est cherché dans son placement en début de rencontre. Belle passe vers Di Maria dans la profondeur (10e). Sa frappe, contrée par Peres, aurait pu être décisive, mais le Brésilien était hors-jeu. Sa deuxième frappe cadrée a été déviée (30e). Mais après un gros quart d'heure, le Brésilien s'est éteint et n'a pas apporté beaucoup dans le jeu offensivement. Une performance décevante dans ce rôle de meneur de jeu où il aura perdu cinq ballons. Remplacé par Wijnaldum (83e).

  • Mbappé (4) : une double-occasion intéressante à noter (30e), puis plus grand-chose. L'international français aura vécu une prestation frustrante, où il n'aura pas été servi dans la profondeur. Un joli une-deux à signaler avec Mbappé (41e), mais trop peu de combinaisons avec ses partenaires d'attaque. En duel devant Lopez, il se fait reprendre de justesse par Saliba (66e).

Plus d'infos

Commentaires