Ligue des Champions : le Real Madrid s’offre le Napoli, l’Inter inflige une incroyable remontada à Benfica

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Benfica-Inter @Maxppp

Suite et fin de la cinquième journée de la phase de poules de la C1. Copenhague a sus résister sur le terrain du Bayern Munich, le Napoli doit encore patienter après sa défaite à Madrid et l’Inter a signé une incroyable remontada face à Benfica.

Cette deuxième soirée comptant pour la cinquième journée de Ligue des Champions a démarré en fanfare pour le groupe A avec le choc entre Galatasaray et Manchester United (3-3). Un match nul spectaculaire qui place les Red Devils (4e) en mauvaise posture avant la dernière journée à Munich. Le Bayern, justement, affrontait Copenhague pour du beurre. Premiers de leur poule déjà qualifiés, les Bavarois ont toutefois profité de cette occasion pour titulariser le jeune Français Mathys Tel. Dans un match où les filets n’ont pas tremblé, l’ex-Rennais a joué 64 minutes avant de sortir. Bon résultat revanche pour les Danois. Ce match nul leur permet de repasser deuxièmes, à égalité de points avec Galatasaray (5 unités), et donc de s’offrir une finale pour les huitièmes de finale face aux Turcs.

La suite après cette publicité

Direction le groupe C où le duel entre le Real Madrid et le Napoli cristallisait toutes les attentions. Côté italien, un exploit au Bernabéu assurait la qualification des Partenopei. Chez les Espagnols déjà qualifiés, la nouveauté du soir était la présence dans le groupe de Théo Zidane, l’un des fils de Zinedine Zidane. Et ce soir, c’était une histoire de « fiston ». À la neuvième minute, Giovanni Simeone a sans doute fait plaisir à son père, coach de l’Atlético de Madrid, en ouvrant le score face aux Merengues (9e). Malheureusement pour les Napolitains, ils n’ont pas pu croire longtemps à l’exploit. Après une égalisation de Rodrygo une minute plus tard, d’un enroulé du pied droit de toute beauté (10e), Jude Bellingham concluait de la tête une longue séquence collective du Real ponctuée par un caviar de David Alaba pour l’Anglais (22e).

À lire Serie A : Alexis Sanchez guide l’Inter contre le Genoa

Benfica s’écroule encore

Au retour des vestiaires, Walter Mazzarri a tenté le tout pour le tout en faisant entrer Victor Osimhen, qui n’était pas encore prêt pour démarrer un match. Mais c’est l’ancien Marseillais Franck Zambo Anguissa qui a forcé l’égalisation en envoyant un boulet de canon en angle fermé après un ballon contré par la défense merengue (47e). Cinq minutes plus tard, le Napoli aurait pu signer une entame de deuxième période parfaite si Khvicha Kvaratskhelia avait mieux négocié un contre amorcé par Zambo Anguissa (51e). Des occasions qu’il ne faut pas rater face au Real. Malgré plusieurs gros ratés madrilènes en fin de match (77e, 78e, 80e), les Merengues ont su l’emporter grâce à un but de Nico Paz (84e) et un dernier signé Joselu après un énième travail XXL de Bellingham (90e). Un scénario qui ne satisfait que la Casa Blanca, assurée de terminer première. Malgré le match nul entre Braga et l’Union Berlin (1-1), les Partenopei devront patienter pour voir les huitièmes.

La suite après cette publicité

Enfin, le groupe D, où le suspens était mort depuis la journée précédente (Real Sociedad et Inter qualifiés), les seuls enjeux sont désormais de savoir qui va terminer premier et si Salzbourg validera ou non son billet pour la Ligue Europa. Tenus en échec par les Autrichiens, les Basques de la Real Sociedad pensaient tout de même prendre un petit point d’avance sur une Inter terrassée par João Mario à Lisbonne. Auteur d’un triplé en première période, le milieu portugais semblait assurer un large succès pour Benfica. Mais les remontadas sont désormais monnaie courante en Ligue des Champions. Au retour des vestiaires, les Nerazzurri ont réussi à revenir à hauteur des Lisboètes en vingt minutes (3-3). Statu quo donc dans cette poule où tout se jouera dans deux semaines, même si Benfica a de très fortes chances d’être éliminé de toute coupe d’Europe.

Retrouvez ici tous les classements des groupes

La suite après cette publicité

Groupe A :

  • Galatasaray-Manchester United : 3-3 (Ziyech x2, Akturkoglu ; Garnacho, Fernandes, McTominay)
  • Bayern Munich-Copenhague : 0-0
La suite après cette publicité

Groupe B :

  • Séville FC-PSV : 2-3 (Ramos, En-Nesyri ; Saibari, Gudelj csc, Pepi)
  • Arsenal-Lens : 6-0 (Havertz, Jesus, Saka, Martinelli, Odegaard, Jorginho)

Groupe C :

  • Real Madrid-Napoli : 4-2 (Rodrygo, Bellingham, Paz, Joselu ; Simeone, Zambo Anguissa)
  • Braga-Union Berlin : 1-1 (Djalo ; Gosens)

Groupe D :

  • Benfica-Inter : 3-3 (J. Mario x3 ; Arnautovic, Frattesi, Sanchez)
  • Real Sociedad-Salzbourg : 0-0
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité