Premier League : Liverpool se réveille et s'impose face à Manchester United

Dans un match complètement fou, c’est finalement les Reds de Liverpool qui se sont imposés grâce notamment à un doublé de Roberto Firmino en feu ce soir. La course au Top 5 est donc définitivement relancée.

Roberto Firmino après l'un de ses buts à Old Trafford
Roberto Firmino après l'un de ses buts à Old Trafford ©Maxppp

C’est le match de la discorde qui se jouait finalement ce jeudi soir. Pour le compte de la 34ème journée de Premier League, Manchester United recevait Liverpool à Old Trafford. Alors que la rencontre devait initialement se dérouler le dimanche 2 mai, elle avait été repoussée à cause d’intrusions de supporters dans l’enceinte du Théâtre des Rêves. Liverpool, 6ème au classement avant le coup d’envoi sortait d’une victoire face à Southampton la semaine dernière (2-0) alors que Manchester, 2ème, s’était incliné face à Leicester mardi (2-1). Pour ce derby d’Angleterre, Ole Gunnar Solskjaer devait faire tourner et décidait donc d’aligner un quatuor offensif Rashford - Bruno Fernandes - Pogba - Cavani avec derrière le tandem McTominay - Fred supplée par Wan-Bissaka - Bailly - Lindelof - Shaw et Henderson aux cages. Du côté des Reds il y avait également du bricolage en défense avec de nouveau la charnière Phillips - Williams aux côtés de Alexander-Arnold et de Robertson. Devant, Thiago Alcantara, Fabinho et Wijnaldum étaient alignés avec le trio Salah - Jota - Firmino.

La suite après cette publicité

Bruno Fernandes donnait le coup d’envoi de cette rencontre mais c’est bien Liverpool qui se procurait rapidement la première occasion. Roberto Firmino lancé dans la surface par Alexander Arnold, tentait de remettre en retrait au point de penalty pour Andrew Robertson mais Eric Bailly stoppait de la main la passe du Brésilien en taclant (2e). Anthony Taylor, l’arbitre du match, ne bronchait pas et sa décision était soutenue par la VAR. À la 5ème minute de jeu, Alisson Becker loupait sa relance du pied et manquait de peu Cavani qui trainait dans la surface. Première alerte pour le portier des Reds qui n’a pas été irréprochable cette saison dans ses relances. Ces mêmes Reds, tétanisaient par l’enjeu de la rencontre sans doute, manquaient de nombreuses relances, courtes ou longues, en ce début de match, à l’image de Nathaniel Phillips. À la 9ème minute de jeu, Wan Bissaka sur la droite de la surface de réparation se jouait de Wijnaldum et redonnait le ballon à Bruno Fernandes complètement seul qui tentait un extérieur du pied, dévié dans le but d’Alisson par le défenseur anglais de Liverpool. 1-0 pour Manchester United. À la 25e minute, à la suite d’un corner, Nathaniel Phillips, encore lui, s’incrustait dans la surface et était fauché par Eric Bailly. L’arbitre sifflait penalty. Seconde action litigieuse pour Liverpool et cette fois-ci, Anthony Taylor allait regarder les images mais il changeait son avis et retirait le penalty. Toujours 1-0 pour United. À la 33e minute de jeu, Andrew Robertson tentait une reprise somptueuse à l’entrée de la surface, et sa tentative était dégagée par Henderson en corner. À la suite de ce même corner, Jota déviait un ballon de Philips et trompait le portier de Man U. 1-1 à la 33e minute de jeu. Après cette égalisation, les Reds montraient un tout autre visage et retrouvaient des couleurs et leur jeu si flamboyant les dernières saisons. Avec un pressing intense, ils reprenaient le contrôle du match et se procuraient de nouvelles occasions. Juste avant la mi-temps, Roberto Firmino reprenait de la tête un coup-franc botté par Alexander-Arnold, et propulsait le cuir au fond des filets. 2-1 pour Liverpool (45e). Incroyable renversement de situation.

Le réveil des Reds de Liverpool

Au retour des vestiaires, Liverpool triplait la mise par l’intermédiaire de Roberto Firmino qui profitait de la boulette de Dean Henderson qui avait repoussé une frappe de Trent Alexander Arnold dans les pieds du Brésilien (46e). 3 buts à 1 pour les Reds, buteurs en fin de première période et en début de seconde. Manchester United qui avait pourtant si bien débuté le match s’était complètement écroulé et Roberto Firmino s’offrait un doublé. À la 58e minute de jeu, Liverpool par l’intermédiaire de Jota manquait l’occasion de plier le match. La frappe du Portugais, bien trouvée par Firmino dans la surface, touchait le poteau d’Henderson.

Et il pouvait s’en vouloir puisque 10 minutes après, à la 67e, Edinson Cavani lançait Marcus Rashford dans la profondeur. L’attaquant international anglais remportait son face à face avec Alisson et réduisait l’écart (2-3). Nouveau retournement de situation dans ce match si disputé. Seulement 2 minutes plus tard, Greenwood, entré en jeu 5 minutes plus tôt, loupait l’occasion d’égaliser et faisait face à une solide défense de Liverpool, bien regroupée devant le but. En toute fin de rencontre, Mohamed Salah profitait d’une mauvaise intervention de Paul Pogba et filait vers le but alors que les Red Devils étaient tous devant pour tenter d’égaliser. L’Égyptien se retrouvait en un contre un face à Dean Henderson et ne tremblait pas (89e). 4 buts à 2 pour Liverpool à Old Trafford. Et Anthony Taylor sifflait la fin du match. Victoire de Liverpool 4 buts à 2 face à un Manchester United dont la semaine agitée par les nombreux matchs à jouer aura clairement pesé sur la rencontre d’aujourd’hui. Le manque de fraicheur physique s’est fait ressentir du côté des Red Devils qui s’inclinent pour la seconde fois en deux jours. Au classement, les hommes de Jürgen Klopp grattent une place et repassent devant West Ham en 5ème position tandis que Manchester United perd des plumes dans la course à la seconde place.

Le classement de la Premier League à retrouver ici

Plus d'infos

Commentaires