Ligue des Champions : le Bayern croque Chelsea et valide son billet pour Lisbonne

Victorieux 3-0 à Stamford Bridge lors du match aller, le Bayern Munich n'a pas tremblé pour composter son billet pour le Final 8 de Lisbonne où il retrouvera le FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des Champions. Robert Lewandowski s'est encore montré décisif, avec deux buts et deux passes décisives.

Robert Lewandowski encore buteur ce soir face à Chelsea
Robert Lewandowski encore buteur ce soir face à Chelsea ©Maxppp

L’exploit n’a pas eu lieu. Jamais dans l’histoire de la coupe d’Europe une équipe tombée 3-0 à domicile n’avait renversée la situation, Chelsea ne fera pas exception à la règle. Balayé 3-0 à Stamford Bridge le 25 février à l’occasion de la manche aller, les Blues ont été torpillés (4-1) à l’Allianz Arena lors du huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Frank Lampard avait beau clamer «on peut le faire» à la veille du match, la lueur d’espoir des Blues a vite volé en éclat dans la nuit de Munich. Très amoindri du fait des suspensions de Jorginho et Marcos Alonso, des blessures de César Azpilicueta, Christian Pulisic, Pedro, Billy Gilmour et l'absence de Willian (en instance de départ), Chelsea laissait la possession aux locaux d’entrée. Une domination qui se matérialisait rapidement en but, quand Robert Lewandowski transformait un penalty qu’il avait lui-même provoqué, en crochetant Willy Caballero suite à une passe en profondeur de Serge Gnabry (1-0, 10e).

La suite après cette publicité

Et malgré un écart cumulé conséquent, la machine bavaroise continuait de concasser un frêle Chelsea. Thomas Müller décochait une frappe qui finissait sa course de peu au-dessus du cadre de Caballero (14e), avant que Robert Lewandowski ne reprenne de volée une nouvelle offrande de Gnabry... là encore à côté (18e). C'est finalement Ivan Perisic, décalé par Robert Lewandowski au beau milieu de la surface, qui faisait courber l'échine aux Blues, en faisant trembler les filets de Chelsea une deuxième fois (2-0, 25e). A l'abri, le Bayern levait alors le pied et permettait les premières incursions londoniennes. Et si Callum Hudson-Odoi croyait lancer une improbable remontada en logeant dans la niche de Neuer une merveille de frappe enroulée de l'extérieur de la surface (28e) - l’arbitrage vidéo venant finalement vite refroidir ses ardeurs -, c'est une faute de main de Manuel Neuer, sur un centre anodin d'Emerson, qui offrait à Tammy Abraham l'opportunité de réduire l'écart, en poussant le ballon dans le but vide (2-1, 44e).

Le Bayern fait tourner et roule sur Chelsea

Au retour des vestiaires, la doublette Robert Lewandowski-Serge Gnabry faisait encore des dégâts dans l'arrière-garde anglaise, le premier décalant le second sur la gauche, ce dernier délivrant ensuite un centre tendu, finalement dégagé en panique par les Blues. Mais si Chelsea se découvrait, c'est aussi parce que la formation de Lampard osait plus. Mason Mount (48e), puis Ross Barkley (49e) réussissant notamment des percées intéressantes. Moins souverain, le Rekordmeister décidait de ralentir le rythme en mettant le pied sur le cuir. Une décision salvatrice, puisque Thomas Müller était proche de marquer à son tour, en reprenant un centre d'Alphonso Davies à l'heure de jeu (61e). C'était aussi le moment choisi par Hans-Dieter Flick pour effectuer ses premiers changements, Niklas Süle remplaçant un Jérôme Boateng légèrement touché, alors qu'un Ivan Perišić globalement décevant laissait sa place à Philippe Coutinho (63e).

Par la suite, le Bayern se créait de nouvelles actions de but - par le biais de Lewandowski (66e), Thiago Alcantara et David Alaba (67e) -, avant d'effectuer une revue d'effectif : en offrant du temps de jeu à Tolisso et Odriozola, Alcantara et Kimmich prenant place sur le banc (70e). Pas de quoi stopper le rouleau compresseur allemand, qui coulait encore un peu plus Chelsea grâce à une reprise de Corentin Tolisso sur un service de... Robert Lewandowski (3-0, 76e). Celui-là même qui, moins de dix minutes plus tard, s'offrait un doublé d'une tête puissante (4-1, 84e). Une réalisation permettant, par la même, au Polonais de dépasser Karim Benzema au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la compétition avec 66 buts. Une semaine après sa défaite en finale de FA Cup face à Arsenal (2-1), Chelsea trébuche donc lourdement en Allemagne (7-1 en cumulé). Qu’importe l’important est ailleurs, la qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions étant dans la poche. Pour le Bayern, la suite passera par un quart de finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone, le vendredi 14 août à Lisbonne.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires