OM : Pau Lopez, ça change quoi ?

Contre le Lokomotiv Moscou, ce jeudi soir, Pau Lopez a une nouvelle fois été préféré à Steve Mandanda. Mais quelles sont les différences de style entre les deux portiers qui font pencher la balance vers l'Espagnol ?

Pau Lopez lors d'ASM-OM
Pau Lopez lors d'ASM-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

À peu près partout où il est passé, Jorge Sampaoli n'en a eu que faire de la hiérarchie et des choses établies. Il a eu beau répéter tout le bien qu'il pensait de la légende Steve Mandanda, il lui a quand même mis un concurrent dans les pattes. L'été dernier, en effet, Pablo Longoria a été chercher Pau Lopez, en prêt en provenance de l'AS Roma.

Depuis le début de la saison, on a pourtant beaucoup vu El Phenomeno. Il avait même plutôt été bon contre l'ASSE, de quoi bien lancer sa saison. Sauf que depuis, c'est le portier espagnol qui garde les buts des Phocéens. Samedi dernier, déjà, contre l'AS Monaco, il commençait la rencontre. Il a même eu droit à un clean sheet puisqu'il n'a eu aucun arrêt à faire.

Pau Lopez joue très haut

Ce jeudi, on s'attendait peut-être à retrouver Steve Mandanda. Mais toujours pas. Une nouvelle fois, Pau Lopez était le numéro un. Cette fois, on a pu voir un peu plus de quoi il était capable. S'il semble complètement battu sur la frappe de Smolov qui heurte le poteau (31e), il se couche très bien sur la tentative de Zhemaletdinov (45e) pour préserver le 0-0.

Mais ce n'est pas sur ce point en particulier que les deux seront jugés. S'il n'a pas franchement rassuré les supporters de l'OM sur les sorties de balle au pied, sûrement à cause de sa gestuelle par ailleurs, c'est au niveau de son positionnement qu'il est intéressant. Alors que les Marseillais ont passé un temps fou à dix dans le camp adverse, lui se retrouvait fréquemment à 30 voire 40 mètres de ses propres buts. Une différence notable avec Mandanda qui a permis à Pau Lopez de tuer dans l'oeuf une belle occasion en contre des Russes.

William Saliba, présent en conférence de presse, a expliqué qu'il n'y avait pas de différences sur les consignes selon le portier : « il (Sampaoli, ndlr) nous donne pas de consignes. Que ce soit Pau ou Steve qui joue, c'est la même chose ». Sur le but égalisateur, en toute fin de rencontre, il ne semble pas très clair sur l'égalisation du Loko... Est-ce qu'il est passé numéro un ? Premier élément de réponse dimanche prochain contre Rennes.

Plus d'infos

Commentaires