Les deux espoirs argentins Luciano Vera et Alan Velasco plaisent en L1 et en Europe

Très en vue lors de la Coupe du Monde U17 l'an dernier, Luciano Vera et Alan Velasco ont la cote. Les deux Argentins intéressent de nombreuses écuries, comme l'Olympique Lyonnais ou même l'AS Monaco.

Alan Velasco et Luciano Vera sous le maillot de l'Argentine
Alan Velasco et Luciano Vera sous le maillot de l'Argentine ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ils ont brillé lors du Mondial U17 en 2019 au Brésil, ils affolent le marché des transferts. En France, le polyvalent Tanguy Kouassi (18 ans), capable de jouer défenseur central ou milieu récupérateur, a choisi de rejoindre le Bayern Munich, tandis qu'Adil Aouchiche (17 ans), milieu offensif brillant qui quitte lui aussi le Paris SG, réserve toujours le nom de son futur club. Le portier Melvin Zinga (18 ans) a lui rejoint Angers en provenance du Havre. L'attaquant Gautier Ott (18 ans) a lui décidé de refuser le premier contrat professionnel proposé par l'AS Nancy pour s'envoler en Allemagne, vraisemblablement à Hoffenheim, alors que La Berrichonne de Châteauroux croule sous les demandes pour son milieu offensif Haissem Hassan (18 ans).

Manchester City s'apprête à accueillir le latéral droit brésilien Yan Couto (18 ans), dont le transfert était déjà bouclé depuis plusieurs mois. D'autres jeunes promesses sud-américaines pourraient bien débarquer elles aussi sur le Vieux Continent. Selon nos informations, Luciano Vera (18 ans) et Alan Velasco (17 ans), deux Argentins en vue lors de cette Coupe du Monde des moins de 17 ans, disposent de nombreuses options en Europe, et notamment en Ligue 1.

Vera et Velasco plaisent en France

Le premier, latéral droit de River Plate, s'inscrit dans la plus pure tradition albiceleste. Accrocheur, dur sur l'homme et pas maladroit balle au pied, le défenseur, qui a évolué à gauche pendant le Mondial U17 (3 titularisations), a tapé dans l’œil de nombreuses écuries. L'Olympique Lyonnais, Chelsea ou encore la Lazio ne sont pas insensibles à ses qualités. Il n'a pas encore fait ses débuts avec l'équipe première des Millonarios et resterait une affaire abordable sur le plan économique.

Pour le second, milieu offensif de poche (1m67), apparu à 2 reprises lors du Mondial U17, la donne est quelque peu différente. Il est un très grand espoir de l'Independiente, comptant déjà 10 apparitions avec l'équipe A toutes compétitions confondues, et dispose d'une clause libératoire fixée à 20 millions de dollars, soit un peu plus de 16 M€. Pas de quoi refroidir l'intérêt de Newcastle, mais aussi l'OL et l'AS Monaco en Ligue 1. Décidément, les jeunes internationaux U18 animent ce marché estival comme rarement.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires