Affaire Périscope, Jérôme Rothen : les nouvelles déclarations de Serge Aurier

Hier soir, le défenseur de Tottenham s'est prêté au jeu du live sur Instagram avec une association sevranaise. L'occasion pour lui de revenir sans détour sur certains épisodes médiatiques plus ou moins récents comme l'affaire Périscope et la dernière attaque de Jérôme Rothen.

Serge Aurier lors d'un entraînement avec le PSG
Serge Aurier lors d'un entraînement avec le PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Durant cette période de confinement, nombreuses sont les stars du football à se laisser tenter par des lives sur leur compte Instagram. Et après les lives endiablés de Karim Benzema ou la discussion all star entre Luis Figo et Ronaldo, deux des anciens Galacticos du Real Madrid, c'est au tour de Serge Aurier de se prêter à ce petit jeu. Le latéral de Tottenham a ainsi accepté de répondre aux questions de l'Association Savigny, dans le cadre de la rubrique «Sevran a du talent». À cette occasion, l'ancien Parisien est revenu sur les différentes étapes de sa carrière de joueur. Mais pas seulement.

Serge Aurier a aussi accepté de reparler de plusieurs épisodes moins glorieux comme la fameuse affaire Périscope. Pour rappel, Aurier et un ami se sont livrés à une discussion via cette application en février 2016 et des milliers de personnes ont vu le latéral tenir des propos insultants à l'égard de Laurent Blanc et d'autres joueurs du PSG. une affaire qui a fini par sceller la fin de son aventure chez les Rouge-et-Bleu. Un épisode lunaire dans l'histoire du club que ne regrette pourtant pas l'intéressé qui s'en est expliqué. « Non franchement parce que si je regrette, ça voudrait dire que je l’ai fait exprès. Quand tu regrettes un truc, c’est parce que tu l’as fait exprès et que tu te dis « putain pourquoi je l’ai fait». Ce jour-là, l’application, on ne la connaissait même pas. Je n’imaginais pas qu’il y avait des gens. On a déconné, on était jeune », a-t-il déclaré, avant de poursuivre.

Aurier recadre encore Rothen

« Ce qui m’énerve dans l’histoire, c’est que les gens pensent qu’ils n’ont jamais fait d’erreur dans leur vie, certains sont restés bloqués en 2010. Ce n’était pas la meilleure période de ma vie. Aujourd’hui, tu demandes aux gens qui étaient là et ils ont dû se dire que je n’allais pas me relever. Ce n’était pas un truc qui a été fait exprès. J’ai des regrets par rapport à ma famille. Ma mère n’était pas dans le meilleur état durant cette période là. Mais moi j’étais préparé. Par rapport à mes anciennes expériences, j’étais prêt. Mais ma famille n’était pas prête à recevoir toute cette haine là. Si je quitte Paris, c’est que dans ma tête ça n'allait plus. Ma famille n’allait pas bien. Ma mère ne pouvait plus aller dans certains endroits sans qu’on lui tombe dessus. Ce sont des expériences de la vie, il faut changer. » Enfin, Aurier est revenu sur sa passe d'armes avec Jérôme Rothen. Pour rappel, après avoir clamé son envie de terminer sa carrière au PSG, son club de coeur, le Spur s'était fait durement reprendre de volée par l'ex-ailier gauche du club de la capitale.

Une attaque médiatique à laquelle Aurier avait répondu sur ses réseaux. Et hier, le numéro 24 de Tottenham en a remis une couche. « Si je devais écouter tout ce qui se disait quand j’étais à Paris et quand je suis sorti, des gens auraient encore des dettes avec moi. Je pardonne mais je n’oublie pas. Je l’ai vu comme tout le monde. Dans son message, il se fait passer pour le président de tout Paris, de tous les décideurs. Et moi je n’ai pas le droit de dire que j’aime le PSG. Il n’y a que lui. Dans ma réponse, j’ai juste voulu lui faire comprendre qu’il a fait beaucoup de bourdes dans sa jeunesse et durant son passage à Paris. J’ai lu que c’était la balance du vestiaire et qu’il avait manqué de respect aux supporters. Ça, je ne lai pas fait. (…) Quand t’as été joueur et que tu travailles pour la télé, il y a une certaine manière de se comporter. (…) Je n’accepterais jamais qu’un ancien joueur aille mal parler d’un joueur. C’est un manque de respect vis-à-vis du joueur. Rothen m’a poussé à aller regarder des trucs sur lui (pour faire sa réponse) alors que normalement, je m’en fiche. Et franchement, il a fait des trucs de fou. En fait, il a fait pire que moi et il parle mal de moi comme s’il avait un casier vierge. Il n’y a jamais eu de recul sur son passage au PSG. Je ne cautionnerais jamais qu’un ancien joueur aille se mettre à la télé pour mal parler des joueurs actuels. » Le message est passé.

Plus d'infos

Commentaires